Comment fonctionne l'assurance habitation

Sommaire :

  • Comment trouver la meilleure assurance habitation ?
  • Est-il obligatoire de souscrire cette assurance ?
  • Les garanties d'un contrat d'assurance habitation
  • Que couvre le contrat multirisque habitation ?
  • Les organismes où l'on peut souscrire à une assurance habitation
  • Comment résilier un contrat d'assurance habitation ?
  • La résiliation avec la loi Hamon

Voici nos partenaires d'assurance :

Comment trouver la meilleure assurance habitation ?

Que vous soyez propriétaire, locataire, ou en copropriété, souscrire à un contrat d’assurance habitation est une étape importante.En cas de sinistre dans votre logement, votre contrat vous permet d’être indemnisé par votre assureur. Dans certaines situations, l’assurance habitation n’est pas obligatoire, mais elle reste néanmoins indispensable.

Les offres des compagnies d’assurance sont multiples et comportent différentes options. Il est parfois difficile de s’y retrouver face à cette abondance d’information. Alors, comment trouver la meilleure assurance habitation ? Celle qui correspond à son profil, ses besoins et à son budget ? En comparant les offres et les garanties proposées par les entreprises du secteur. Pour cela, vous pouvez vous déplacer en agence ou le faire directement en ligne.

En utilisant notre comparateur d’assurance en ligne LeChatSur.fr vous pourrez comparer plus rapidement les offres et les tarifs proposés. Vous allez gagner du temps dans votre recherche et vous serez plus attentifs dans votre sélection.

Est-il obligatoire de souscrire à une assurance habitation ?

En France, souscrire à une assurance habitation n’est pas obligatoire pour tout le monde. Cela va dépendre de votre profil de résident : locataire, locataire d’un meublé, propriétaire, copropriétaire, colocataire.

Néanmoins, nous vous conseillons de vous protéger et de choisir au minimum un contrat couvrant votre responsabilité civile. Voici les principaux statuts de résident, où il est nécessaire ou non, de souscrire à une assurance habitation.

Assurance habitation non obligatoire

• Les propriétaires

Ils n’ont aucune obligation de souscrire à une assurance habitation. Mais en cas de sinistre important comme pour un incendie, un dégât des eaux ou un cambriolage, vous serez obligé de prendre en charge tous les frais des dommages causés à un tiers et à votre logement.

• Pour les locataires d’un logement meublé

L’assurance habitation n’est pas obligatoire. La loi Alur ne prévoit aucune obligation d’assurance de responsabilité civile, mais celle-ci est fortement conseillée.

Assurance habitation obligatoire

• Les locataires

Selon la loi du 6 juillet 1989, relative aux rapports locatifs, le locataire est obligé de s'assurer et de pouvoir le justifier chaque année au bailleur. Une attestation d’assurance sera demandée lors de la remise des clés. La garantie risques locatifs est suffisante, mais elle offre moins de garanties qu’une assurance multirisque.

• Les colocataires

Comme pour les locataires, ils ont l’obligation de souscrire à une assurance habitation. Chaque colocataire à la possibilité de souscrire une assurance habitation collective, ou un contrat individuel. L’idéal est d’avoir le même assureur et la même couverture pour éviter les litiges en cas de sinistre.

• Les copropriétaires

Selon la loi Alur de 2014, chaque copropriétaire doit posséder au minimum une assurance responsabilité civile.

Les garanties d’un contrat d’assurance habitation

Les garanties des contrats d’assurance peuvent être différentes selon les compagnies d’assurance. Prenez le temps d’examiner les offres et réalisez plusieurs devis d’assurance habitation afin de trouver la meilleure assurance habitation. Avant de signer votre contrat, vérifiez les points suivants :

• les personnes du foyer qui sont garanties ;
• les éventuelles franchises ;
• les limites des garanties prévues (exclusions, plafonds...).

Pour vous aider dans votre recherche, LeChatSur.fr vous détaille les principales garanties présentes dans un contrat d’assurance habitation.

La garantie responsabilité civile

C’est le minimum légal, la garantie responsabilité civile couvre l’obligation de réparer les dommages corporels et ou matériels causés à un tiers, par votre faute, par imprudence ou par négligence. Elle couvre également les enfants, les ascendants, les conjoints, les personnes employées, les animaux, les objets.

L’incendie et l’explosion

Vous êtes indemnisé pour la remise à neuf de votre bien immobilier et le remboursement des dommages matériels causés par un incendie ou d’une explosion. La garantie incendie prend également en charge la foudre et la fumée, ainsi que les dommages pouvant être liés à l’intervention des pompiers.

Le vol, la tentative de vol et le vandalisme

Cette garantie couvre les biens qui ont été volés, détruits ou détériorés (la porte d’entrée fracturée) lors d’un cambriolage ou d’une tentative de vol. Attention à la franchise qui peut être élevée, lisez bien les conditions de dédommagements.

Le dégât des eaux

Les dégâts des eaux arrivent fréquemment, ne négligez pas cette garantie. Elle couvre les dommages causés dans votre habitation ou chez les voisins, par les inondations, les fuites et les ruptures des canalisations, les fuites des appareils ménagers (lave-vaisselle, lave-linge, etc.), les débordements des gouttières et les infiltrations des toitures.

Le bris de glace

La garantie bris de glace vous permet d’être indemnisé en cas de casse ou fissures sur des fenêtres, des miroirs, vitres et baies vitrées, etc. Les objets de décoration en verre ne sont pas pris en charge.

La tempête, neige, grêle

Elle couvre les dommages causés par le vent, la neige ou la grêle. Attention pour cette garantie, les assureurs demandent une attestation qui démontre la force du vent, au moins à plus de 100 km/h.

Les catastrophes naturelles

Elle est liée aux intempéries à caractère exceptionnel de type tremblement de terre, avalanche, inondations, coulées de boue, sècheresse, submersion marine, etc. La catastrophe doit être justifiée par un arrêté interministériel paru au Journal Officiel.

Sans oublier la franchise légale qui reste à la charge de l'assuré :

380 euros pour les biens à usage d’habitation et non professionnels ;
1 520 euros pour les dommages de sécheresse ou de réhydratation des sols.

La protection juridique

Avec cette garantie « protection juridique », vous disposez d’une assistance juridique en cas de litige avec un tiers ou en cas de procédure de justice. Elle se présente sous la forme de conseils téléphoniques ou par un règlement du litige devant les tribunaux.

Les garanties accessoires et optionnelles

D'autres garanties peuvent être intégrées à votre contrat d’assurance habitation, en fonction de vos biens immobiliers par exemple :

• La garantie piscine couvre les accidents ;
• La garantie villégiature de l’assurance habitation couvre les logements de vacances ;
• La garantie dépendance : pour les garages, granges, greniers, hangars, etc. ;
• La garantie contre les accidents de la vie couvre les accidents domestiques ;
• La garantie animaux et compagnie couvre les accidents avec les chiens classés dangereux.

Que couvre le contrat multirisque habitation ?

Le contrat multirisque habitation n’est pas obligatoire, mais c’est la formule qui vous offre le plus de garanties. Elle couvre tous les risques que nous avons énumérés précédemment :

• La garantie responsabilité civile ;
• L’incendie et l’explosion ;
• Le vol, la tentative de vol et le vandalisme ;
• Le dégât des eaux ;
• Le bris de glace ;
• La tempête, neige, grêle ;
• Les catastrophes naturelles.

Ce contrat couvre également l’ensemble des biens immobiliers et mobiliers, toutes les personnes vivant dans le logement et les dommages causés aux tiers et à vous. Pour le tarif, cela va dépendre de nombreux critères dont de la valeur de vos biens, et les options choisies. Elle est évidemment plus chère, car elle apporte plus de garanties.

Les organismes où l’on peut souscrire à une assurance habitation

Pour trouver la meilleure assurance habitation, plusieurs organismes sont à votre disposition. Vous pouvez contacter les grandes compagnies d’assuranceset faire marcher la concurrence. Faites attention aux tarifs qui peuvent être élevés.

Vous pouvez contacter votre banque qui propose des assurances habitation. Les banques proposent souvent des offres couplées avec les produits bancaires ou lors d’un crédit immobilier. Une option intéressante, car vous allez pouvoir négocier en direct avec votre banquier.

Ou alors, passez par un courtier en ligne comme LeChatSur.fr . Nous sommes indépendants et nous n’avons pas de partenariat commercial avec la compagnie d’assurance. Notre objectif est de vous proposer les meilleures garanties en fonction de vos besoins et de votre budget.

Comment résilier un contrat d’assurance habitation ?

Déménagement, perte d’un emploi, besoin de faire des économies, etc., il existe de nombreux motifs pour vous permettre de résilier votre contrat d’assurance habitation. Mais peut-on résilier facilement son contrat et quelles sont les démarches à effectuer ? LeChatSur.fr vous explique tout.

Un contrat d’assurance habitation est généralement renouvelé chaque année à la date d’anniversaire. C’est un contrat à “tacite reconduction”, cela signifie qu’il n’est pas nécessaire de signer à nouveau votre contrat. Si vous souhaitez résilier, vous devez effectuer une demande par courrier en lettre recommandée avec accusé de réception, deux mois avant la date de reconduction. La résiliation est possible après la 1re année de souscription.

Ou alors, passez par un courtier en ligne comme LeChatSur.fr . Nous sommes indépendants et nous n’avons pas de partenariat commercial avec la compagnie d’assurance. Notre objectif est de vous proposer les meilleures garanties en fonction de vos besoins et de votre budget.

• Résiliation à la date d’échéance (la date d’anniversaire)
• Résiliation à la date choisie avec votre assureur

Pour une meilleure protection des assurés, la Loi Châtel de 2005, stipule que l’assureur doit mentionner vos droits sur votre avis annuel d’échéance. Ainsi, les compagnies d’assurance sont obligées de vous prévenir par courrier de la possibilité de résilier. Dans le cas contraire, vous pouvez résilier à tout moment à partir de la date de reconduction.