Sommaire :
  • Assurance camping-car : prix, fonctionnement et options
  • Comment assurer un camping-car ?
  • Comment choisir le bon assureur et sa formule d’assurance ?
  • Qui assure un camping-car ?
  • Comment assurer un camping-car pour le louer ?
  • Combien coûte une assurance camping-car ?
  • Comment bénéficier d’une assurance camping-car moins chère ?
Voici nos partenaires d'assurance :

Assurance camping-car : prix, fonctionnement et options

Rouler en camping-car est un moyen pratique pour voyager. En revanche, que ce soit pour une utilisation occasionnelle ou à l’année, un camping-car doit impérativement être assuré pour garantir votre tranquillité d’esprit. Cette couverture sert à protéger le conducteur, ses proches, ainsi que ses compagnons de route. À défaut d’assurance, le conducteur risque une amende, la suspension ou l’annulation de son permis de conduire, voire la confiscation même du véhicule.

camping -car avec une chaise de camping sur une falaise au bord de mer

Comment assurer un camping-car ?

Un conducteur du camping-car pourra souscrire à une assurance camping-car dans des compagnies d’assurances traditionnelles ou des sociétés de courtage spécialisées. Il peut aussi se rendre chez des assureurs proposant une couverture pour ce type de véhicules ou chez les mutualistes. Il peut en outre souscrire chez des associations spécialisées qui mettent à la disposition des clients des offres adaptées aux camping-cars. En général, ces associations travaillent en partenariat avec des professionnels de l’assurance. 

Ces spécialistes proposent diverses formules permettant aux propriétaires de camping-car d’assurer leur véhicule. Comme pour une assurance moto ou une assurance scooter, les conducteurs de ce type de véhicule ont aussi la possibilité de choisir le contrat qui répond le mieux à leur attente.

Une assurance au tiers ou responsabilité civile

Il s’agit d’un contrat obligatoire minimum incluant des garanties responsabilité civile. Il couvre les dommages potentiels causés à autrui en cas d’accident. En général, cette garantie est toujours incluse dans les offres proposées par les assureurs.

Les garanties optionnelles

Comme pour une assurance voiture de collection, une assurance voiture de luxe ou une assurance bateaux, de nombreuses offres spécifiques pour camping-car sont proposées par les assureurs. Elles viennent compléter le contrat au tiers obligatoire. Les garanties optionnelles sont :

  • La protection juridique qui couvre les litiges lors de l’achat, la vente ou la réparation du véhicule
  • La garantie assistance qui couvre de manière optimale les pannes et le remorquage du véhicule
  • La garantie individuelle accident qui indemnise en cas d’accidents, que le conducteur en soit responsable ou non,
  • La garantie équipements qui permet d’assurer la totalité du contenu du camping-car en cas d’effraction, d’incendie, et même de vol du véhicule. Cette option ne prend pas en charge les objets de grande valeur, les vélos ou la remorque. Au même titre que les véhicules tractés comme la caravane, une remorque doit faire l’objet d’une assurance auto à part.
  • L’assurance contre le bris de glace, le vol ou les incendies
  • La garantie en cas de catastrophes naturelles ou lors d’un éventuel attentat.

Bon à savoir : les clauses des contrats d’assurance pour camping-car sont différentes d’une assurance auto classique. En effet, les indemnisations et les remboursements pour un camping-car sont parfois beaucoup plus importants. Il en est de même pour la garantie des équipements, ainsi que des effets personnels.

Si le camping-car ne roule que quelques semaines par an, il est judicieux de se contenter d’une garantie responsabilité civile pour l’assurance annuelle. Le propriétaire peut prendre des garanties supplémentaires pour les vacances.

Comment choisir le bon assureur et sa formule d’assurance ?

Pour bien choisir la compagnie d’assurance, le propriétaire du véhicule peut contacter directement plusieurs assureurs pour demander des devis assurance camping-car. Cela lui permet de comparer des garanties et de se renseigner sur les modalités d’indemnisation ainsi que sur les montants des franchises. Cette solution étant plutôt chronophage, il peut être plus intéressant de passer par un comparateur assurance camping-car

Avant d’arrêter le choix sur la formule d’assurance idéale, il est important d’étudier les besoins en fonction de l’usage du camping-car et des offres réelles proposées par la compagnie d’assurance. Il faut surtout porter attention à divers critères comme :

  • Les limites géographiques de la zone d’assistance
  • La valeur de l’indemnisation du véhicule en cas de vol
  • Les zones de circulation autorisées.

Qui assure un camping-car ?

La souscription à une assurance camping-car peut être faite, soit par le propriétaire du véhicule, soit par le locataire comme c’est le cas pour une assurance quad.

Si le propriétaire a prévu l’assurance, le locataire n’aura plus rien à faire. Cependant, il est toujours préférable de vérifier si les garanties couvrent les vols et les incendies, en plus de la responsabilité civile. Il est également important de consulter la liste des pays dans lesquels le véhicule sera assuré. Cette information est indiquée au dos de la carte verte.

Par ailleurs, il faut savoir que même si l’assurance est fournie par le propriétaire, le contrat le concernant ne permettra pas une location hors usage privé. Cela veut dire que le locataire ne doit en aucun cas utiliser le véhicule pour une activité commerciale ou touristique quelconque.

En revanche, si l’assurance est prise en charge par le locataire, ce dernier doit fournir au propriétaire une attestation comme preuve. 

Comment assurer un camping-car pour le louer ?

Si vous êtes propriétaire d’un camping-car, il est possible de souscrire à une assurance tous risques. En cas de sinistre dans lequel un locataire est déclaré responsable, l’assureur prendra en charge l’ensemble des dommages sans que le propriétaire ne soit pénalisé.

Un locataire peut, quant à lui, souscrire à une assurance temporaire. Cette dernière est valable pendant plusieurs jours ou quelques mois. Toutefois, les conditions s’avèrent plus strictes que pour les souscriptions annuelles classiques. En outre, la prime d’assurance est relativement coûteuse.

Il faut savoir que le véhicule doit posséder une assurance au tiers, même s’il est destiné à être utilisé dans un terrain ou un camping. Pour souscrire à cette assurance temporaire, le conducteur doit avoir au minimum 25 ans et au maximum 75 ans. Il doit détenir un permis de conduire de deux ans au moins et un bonus-malus supérieur au seuil imposé par la compagnie d’assurance.

En outre, le propriétaire du camping-car peut opter pour une garantie temporaire comme pour les locataires pour assurer un véhicule mis en location. Quelle que soit l’assurance souscrite, il est important de toujours examiner avec attention les prestations proposées par les assureurs au moyen d’un comparateur d’assurance dédié. Cela permet de trouver la meilleure assurance camping-car avec un rapport couverture-prix adapté à vos besoins.

Combien coûte une assurance camping-car ?

En moyenne, le coût assurance camping-car au tiers est d’environ 150 à 200 euros par an. Il s’avère moins coûteux qu’une assurance auto. Cela s’explique notamment par le fait que ce type de véhicule ne roule pas tous les jours. Il est juste emprunté le temps d’un week-end ou des vacances. De ce fait, les risques d’accident sont beaucoup plus minimes que ceux impliquant des véhicules légers. D’un autre côté, un camping-car circule à une vitesse assez faible, ce qui réduit considérablement les risques d’accident.

Quoi qu’il en soit, le montant de la prime d’assurance camping-car varie en fonction de différents paramètres. Mis à part le choix de la couverture voulue et la nature des garanties, il peut aussi être défini en fonction du profil du conducteur et des caractéristiques du camping-car.

Variation de tarifs selon le profil, les antécédents du conducteur et son logement

Le système de bonus-malus s’applique aussi à la conduite d’un camping-car. Concrètement, la prime d’assurance sera moins chère comme une assurance auto malussé si le conducteur a un coefficient de réduction majoration ou CRM de 0,50 depuis des années.

La plupart des assureurs ne proposent pas d’offres pour un conducteur de moins de 25 ans. Mais si c’est le cas, un surcoût à peu près identique à celui d’un jeune conducteur d’un véhicule léger est souvent appliqué.

En outre, le lieu du garage principal est aussi pris en considération par les assureurs pour définir la prime d’assurance. En tant que propriétaire de son logement, le conducteur bénéficiera d’une prime plus basse, surtout s’il dispose d’un garage fermé. L’assurance camping-car prix sera plus élevée si l’habitation se trouve dans une grande ville, car les risques de vol et de vandalisme sont parfois plus importants.

Variation de tarifs selon les caractéristiques du camping-car

Les caractéristiques du véhicule sont des critères qui jouent sur la variation de prix assurance camping-car. Les éléments qui peuvent alléger ou alourdir les tarifs sont : 

  • La date de la première immatriculation
  • La marque et le modèle du véhicule
  • La valeur du camping-car neuf
  • Le kilométrage
  • Les aménagements intérieurs et le contenu.

Par exemple, le tarif d’une assurance au tiers est compris entre 27 et 45 euros par mois pour un camping-car de type capucine, profilé ou intégral. Avec une garantie tous risques, il faut prévoir jusqu’à 60 euros par mois. Le prix d’une assurance responsabilité civile pour un fourgon van, varie entre 23 et 38 euros, et peut grimper jusqu’à 50 euros pour l’assurance tous risques.

Comment bénéficier d’une assurance camping-car moins chère ?

groupe d'amis qui font la fête dans un campîng-car

Pour bénéficier d’une assurance camping-car pas cher et économiser de l’argent pour mieux profiter de ses voyages, il est judicieux de :

  • Bien choisir le niveau de franchise à opter
  • Réviser les garanties le plus régulièrement possible
  • Modifier les garanties en fonction des saisons
  • Utiliser un comparateur en ligne avant d’arrêter sa décision sur une quelconque assurance.

4.6/5 - (191 votes)