Mieux connaître sa mutuelle

Sommaire :
  • Comment bien choisir sa mutuelle santé ?
  • À quoi sert une mutuelle santé ?
  • Quelques définitions sur les termes employés
  • Quelle est la différence entre une mutuelle et une complémentaire ?
  • Choisir sa mutuelle santé : les critères à prendre en compte
  • Comment choisir sa mutuelle santé en fonction de son profil ?
  • Mutuelle santé et chômage
  • Quelle mutuelle santé quand on est fonctionnaire ?
  • Quelle mutuelle santé pour les professions libérales et les indépendants ?
  • Comment choisir sa mutuelle étudiante ?
  • Quelle mutuelle sénior choisir ?
  • Pourquoi choisir une mutuelle santé avec un comparateur en ligne ?

Comment bien choisir sa mutuelle santé ?

La France dispose de l’un des meilleurs systèmes de santé et protection sociale. En effet, grâce à la Sécurité sociale et notamment à l’Assurance maladie, les Français bénéficient d’un accès aux soins. Celui-ci se traduit par un remboursement partiel des médicaments, des consultations chez le médecin et les spécialistes, des frais d’hospitalisation et de chirurgie, etc. Mais l’Assurance maladie ne couvre pas l’ensemble de vos frais de santé, et les frais dentaires et les frais optiques sont très chers et souvent peu remboursés. Alors, comment bien choisir sa mutuelle santé ? Qui peut en bénéficier ? En choisissant une mutuelle santé adaptée à votre situation, vous bénéficiez d’une meilleure prise en charge des dépenses liées à votre santé, pour vous et votre famille. Avec LeChatSur.fr, vous pouvez comparer en ligne les mutuelles santé et choisir un contrat d’assurance sur mesure.

À quoi sert une mutuelle santé ?

Une mutuelle santé permet de couvrir totalement ou partiellement les dépenses en santé qui restent à votre charge (on parle de reste à charge ou ticket modérateur) après le remboursement de l’Assurance maladie.

La mutuelle santé prend donc en charge les dépenses liées à une maladie, un accident ou une maternité. Certaines mutuelles peuvent rembourser des spécialités non couvertes par l’Assurance Maladie comme l’ostéopathie, la sophrologie, réflexologie, etc. Mais aussi les remboursements liés aux frais dentaires, le remboursement des prothèses dentaires, des implants, des couronnes. Sans oublier les frais optiques, notamment pour un changement de lunettes.

Une complémentaire santé individuelle est facultative pour les travailleurs indépendants, ou les salariés de la fonction publique. En revanche, si vous êtes salarié, la mutuelle santé est obligatoire, mais il existe quelques situations ou vous pouvez la refuser.

Quelques définitions sur les termes employés

La Sécurité sociale :

La Sécurité sociale, qu’on désigne souvent par le terme « sécu » est un service public de l’état qui rassemble plusieurs institutions qui ont pour fonction de protéger les individus des conséquences de divers événements ou situations, généralement qualifiées de risques sociaux.

Elle se compose de différents régimes (régime général, régime agricole, régimes spéciaux) et différentes branches.
On distingue cinq branches de la Sécurité sociale :

  • maladie (maladie, maternité, invalidité, décès) ;
  • famille (dont handicap et logement…) ;
  • accidents du travail et maladies professionnelles ;
  • retraite (vieillesse et veuvage) ;
  • cotisation et recouvrement.

L’Assurance maladie : c’est l’une des branches de la Sécurité sociale. On confond souvent ces deux termes. Elle assure la prise en charge des dépenses de santé et garantit l’accès aux soins à tous les français.

Elle est gérée par la Caisse nationale de l’Assurance Maladie et son réseau qui se compose des caisses primaires d’assurance maladie (CPAM). Vous dépendez donc de la CPAM de votre département.

Quelle est la différence entre une mutuelle et une complémentaire ?

Complémentaire santé, assurance santé, mutuelle santé, dans le langage courant, on ne fait pas vraiment la distinction entre ses trois dénominations de contrats d’assurance. Les trois ont le même objectif, celui de compléter en partie ou en totalité le remboursement des dépenses de santé non prise en charge par l’Assurance maladie. Cependant, il existe des différences entre les statuts des organismes proposant ce type de contrat :

  • Les mutuelles santé : sont des sociétés de personnes à but non-lucratif dont les fonds proviennent principalement des cotisations de ses membres. La mutuelle fonctionne sur un principe de solidarité entre ses membres. Elles sont régies par le Code de la mutualité.
  • Les compagnies d’assurance : Ce sont des sociétés d’assurance qui dépendent du Code des assurances. Elles proposent des assurances santé ou complémentaire santé, mais également des assurances auto, habitation, etc.

Pour résumer, la différence se situe essentiellement dans le fonctionnement et les valeurs de chaque organisme. En revanche, les services proposés et le processus de remboursement sont les mêmes. N’hésitez pas à comparer les tarifs mutuelles santé et des assurances santé en utilisant notre comparateur en ligne.

Choisir sa mutuelle santé : les critères à prendre en compte

Les dépenses santé représentent un budget important, si vous ne disposez pas d’une bonne couverture santé. En effet, l’assurance maladie ne rembourse pas la totalité des soins, et votre reste à charge risque d’être élevé. Pour compléter vos remboursements, vous avez la possibilité de choisir une mutuelle santé avec des garanties adaptées à vos besoins.

Mais avant de vous lancer à la recherche de la meilleure mutuelle santé, il est recommandé de comparer les garanties et de connaître tous les critères d’une bonne mutuelle.

Grâce à notre comparateur d’assurances santé en ligne LeChatSur, vous pouvez comparer de nombreux contrats d’assurance et obtenir des devis personnalisés. Pour optimiser votre recherche sur notre outil, on vous explique en détail ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement d’une mutuelle santé et les critères que vous devez comparer.

Tout savoir sur les remboursements de la mutuelle santé

Comment l’Assurance maladie vous rembourse-t-elle ? Les consultations chez le médecin, l’achat de médicaments, les hospitalisations, les frais dentaires, les frais d’optique sont partiellement remboursés par l’Assurance maladie si vous résidez en France.

Les remboursements de la Sécurité sociale sont calculés en fonction d’un tarif de base, dit tarif de convention. Ces tarifs ont été mis en place par les professionnels de santé, la Caisse nationale d’Assurance maladie et l’État.

En fonction de la prestation médicale, l’Assurance maladie va appliquer un taux de remboursement sur ce tarif de base. C’est pour cela que vous n’êtes pas remboursé intégralement. Pour connaître l’ensemble des taux de remboursement, n’hésitez pas à consulter le site amélie.fr, ainsi, vous aurez à votre charge :

  • le ticket modérateur ;
  • les dépassements d’honoraires ;
  • la franchise médicale ;
  • la participation forfaitaire.

À ce moment-là, votre mutuelle santé va prendre le relais et compléter vos remboursements. Les mutuelles santé appliquent également des taux de 100 % à 400 %, par conséquent si vous souhaitez un remboursement intégral sur une prestation précise, vous devez bien vérifier les garanties prises en charge par votre contrat.

Prenons un exemple pour y voir plus clair.

Une consultation chez votre médecin traitant coûte 25 €. L’Assurance Maladie prend en charge 70 % de ce montant, soit 17,50 €. Vous devez déduire à ce montant les 1 € de participation forfaitaire (elle restera à votre charge). Le remboursement est de 16,50 €. Il vous reste donc à payer 8,5 €. Cette somme est le ticket modérateur, celle-ci peut être prise en charge par une mutuelle santé.

À savoir : depuis le 1er janvier 2021, vous pouvez bénéficier du reste à charge zéro grâce à la nouvelle réforme du gouvernement le 100 % santé. Plusieurs paniers santé sont proposés (dentaire, audiologie et optique), si vous optez pour les équipements du 100 % santé, vous bénéficiez d’un reste à charge à zéro.

Les garanties de la mutuelle santé

Bien choisir sa mutuelle est indispensable pour une bonne couverture santé. Pour cela, il faut comprendre ce que propose un contrat de mutuelle santé et notamment les garanties. Ces dernières correspondent à la prise en charge effectuée par les mutuelles santé en fonction de vos besoins.

Les organismes proposent plusieurs niveaux de remboursement et les offres sont nombreuses. Voici les différentes garanties incluses dans un contrat de mutuelle santé.

  • Les consultations et soins médicaux ;
  • Les médicaments prescrits sur ordonnance médicale ;
  • les frais d’hospitalisation ;
  • les soins et prothèses dentaires ;
  • les soins optiques et ophtalmologiques.

Il existe également des garanties optionnelles qui peuvent faire la différence lors de votre choix, voici quelques exemples

  • prime de naissance d’un enfant ;
  • prévoyance : garantie invalidité ou incapacité temporaire ;
  • forfait obsèques ;
  • Médecine douce généralement non remboursée par l’Assurance maladie : ostéopathe, acupuncture, etc.
  • Certains actes de chirurgie ;
  • remboursement de prothèses dentaires ;
  • Cures thermales.

Les contrats de mutuelle santé appliquent aussi des exclusions de garantie. Ce critère est à vérifier lors de votre comparaison. Par exemple, les soins et hospitalisations liés à l’alcoolisme ou à la toxicomanie ne sont pas toujours couverts. Certaines mutuelles santé ne prennent pas en charge les dommages liés à la pratique d’un sport professionnel à risque. Les exclusions de garantie dépendent du contrat, pensez bien à les contrôler avant de signer.

Le délai de carence

Si vous envisagez de changer de mutuelle santé, le délai de carence est un critère à vérifier. Le délai de carence est une période durant laquelle vous n’êtes pas couvert par votre contrat. Les mutuelles intègrent cette clause afin d’éviter les abus des particuliers.

Le délai moyen se situe entre 1 et 3 mois, mais il peut s’étendre jusqu’à 12 mois. Cette période s’applique souvent en début de contrat et sur certaines garanties :

  • les dépenses optiques ;
  • les prothèses et appareillages dentaires ;
  • les frais audiologies ;
  • la maternité ;
  • les frais d’hospitalisations.

Comment choisir sa mutuelle santé en fonction de son profil ?

Vous êtes chômeur, étudiant, fonctionnaire, indépendant et vous souhaitez savoir comment bien choisir sa mutuelle santé ? Vous voulez trouver une mutuelle qui rembourse bien les dépassements d’honoraires ? Ou encore une mutuelle qui rembourse bien les soins optiques et dentaires?

La première étape est d’identifier et d’analyser vos besoins en fonction de votre profil et de votre budget. Cela vous permettra de choisir la meilleure complémentaire santé. Ensuite, plusieurs critères sont à prendre en compte lorsque vous effectuez des devis d’assurance santé, en voici quelques-un :

  • Les garanties ;
  • Les franchises ;
  • Les exclusions de garantie ;
  • Les soins pris en charge ;
  • Les contrats de mutuelles sans délai de carence ;
  • Les modes de tiers payants : intégral ou partiel ;
  • Les conditions générales et particulières ;

N’oubliez pas qu’en fonction de votre situation professionnelle et de votre profil, les couvertures des complémentaires santé peuvent être différentes.

Mutuelle santé et chômage

Si vous êtes chômeur, sachez que vous disposez des mêmes droits. Si par exemple, vous venez d’être licencié, vous bénéficiez de la portabilité de vos droits gratuitement pendant 12 mois maximum. Ensuite, il existe plusieurs solutions :

Vous pouvez vous rattacher à la mutuelle de votre conjoint.

Souscrire une formule mutuelle santé individuelle de base, elles ne sont généralement pas chères et adaptées à votre profil.

Si vous revenus sont trop faibles, vous bénéficiez des aides de la Sécurité sociale, PUMA (protection universelle maladie), la complémentaire santé solidaire et l’ACS (aide au paiement de la complémentaires santé).

Quelle mutuelle santé quand on est fonctionnaire ?

En tant que fonctionnaire, vous n’êtes pas obligé de souscrire un contrat d’assurance santé. Si vous souhaitez bénéficier de remboursement complémentaires, vous pouvez choisir une mutuelle santé spécialisée ou une complémentaire santé individuelle.

Les professionnels de la santé peuvent souscrire une mutuelle fonction publique hospitalière, de même pour les agents territoriaux avec une mutuelle fonctionnaire territorial, il existe une liste mutuelle labellisée fonction publique territoriale publiée sur le site du gouvernement.

Vous trouverez sur le marché des assurances des mutuelles dédiées à l’éducation nationale (MGEN), à la santé et au social (MNH), aux agents territoriaux (MNT, Intériale et MNFCT) aux fonctionnaires expatriés (MAEE) ou encore aux personnels des ministères économiques et financiers (MFEDI).

Quelle mutuelle santé pour les professions libérales et les indépendants ?

Les professions libérales et les indépendants disposent du statut de Travailleur non-salarié (TNS). Ils regroupent notamment les artisans, les commerçants, les professions libérales et les gérants majoritaires.

En tant que TNS, souscrire une mutuelle santé est facultatif. Néanmoins, il est recommandé comme pour les salariés, de choisir une mutuelle santé TNS pour compléter le remboursement de la Sécurité sociale et bénéficier d’avantages fiscaux. En effet, grâce à la loi Madelin, les cotisations de mutuelle santé TNS sont déductibles des revenus. »

Comment choisir sa mutuelle étudiante ?

Tout d’abord en tant que jeune étudiant, vous avez la possibilité d’être couvert par la mutuelle de vos parents. Pour cela, vous devez avoir notamment moins de 25 ans et ne pas être salarié. Cette solution est évidement la plus économique.

Depuis 2019, tous les étudiants sont affiliés au régime général. Vous n’êtes plus obligé de souscrire à une sécurité sociale spéciale auprès des mutuelles étudiantes.

On parle désormais de mutuelle complémentaire santé étudiant elle est conseillée pour bénéficier de meilleures garanties, notamment pour les frais dentaires et optiques, mais elle n’est pas obligatoire.

Les mutuelles étudiant les plus connus sont la LMDE, la SMEREP, la MEP et la SMERRA. N’hésitez pas à utiliser notre comparateur en ligne LeChatSur.fr pour trouver une complémentaire santé pas chère et adaptée à votre budjet.

Quelle mutuelle sénior choisir ?

À partir de 50 ans, les dépenses de santé augmentent. Les frais d’hospitalisation, les consultations chez le médecin ou un spécialiste sont plus régulières, et la prise en charge par l’Assurance maladie risque de ne pas être suffisante. Faire une liste des frais non remboursés par la Sécurité sociale vous permettra de mieux choisir votre complémentaire santé sénior.
Les compagnies d’assurance proposent des contrats de mutuelle santé sénior adaptés à votre âge et à votre situation, mais les offres sont nombreuses et nous vous recommandons de prendre le temps de les comparer. Ne vous focalisez pas uniquement sur les tarifs, la santé n’a pas de prix.
Pour trouver la meilleure mutuelle santé sénior, utilisez notre comparateur en ligne.
La majorité des partenaires de LeChatSur.fr proposent des devis en ligne personnalisés et adaptés à votre profil. N’hésitez pas à nous contacter afin de bénéficier de notre expertise, et de notre savoir-faire.

Pourquoi choisir une mutuelle santé avec un comparateur en ligne ?

Si vous souhaitez gagner du temps et trouver une mutuelle santé vraiment adaptée à vos besoins, utilisez notre comparateur d’assurances en ligne.

Avec LeChatSur.fr, vous allez recevoir un panel d’offres et vous aurez une vision globale du marché des assurances santé en quelques clics. Vos devis sont personnalisés en fonction des renseignements fournis.

Vous pouvez ainsi analyser plus sereinement les garanties de chaque compagnie d’assurance et bénéficier de prix plus attractifs. Une fois votre choix effectué, vous pouvez souscrire en ligne en quelques minutes.
N’hésitez pas à nous contacter, nous pouvons également vous mettre en relation directe avec un assureur pour obtenir des conseils supplémentaires.