Chambre individuelle à l’hôpital : quelle prise en charge ?
Comparez les complémentaires santé.
Devis simple en moins de
5 minutes
Plus de 400 combinaisons différentes
Épargnez jusqu'à 480 € par an.
Partagez cet article :

Chambre individuelle à l’hôpital : quelle prise en charge ?

Publié par Olivier Angelini, Le

Un séjour à l'hôpital n’est jamais très agréable. Que ce soit pour un accouchement ou une opération, on n’a pas forcément envie de partager notre chambre avec un(e) inconnu(e). Pour plus de confort, vous avez la possibilité de demander une chambre individuelle à l'hôpital afin de bénéficier de plus de tranquillité. Cependant, cette prestation a un prix élevé et n'est pas remboursée par l’Assurance maladie. Alors qui peut prendre en charge les frais d'une chambre particulière ? 

Qu'est-ce qu’une chambre particulière ?

Chambre particulière ou individuelle, ce type de prestation est proposé par les établissements de santé publique et les cliniques privées. Elle permet à un patient hospitalisé de dormir dans une chambre individuelle, c’est-à-dire de rester seule pendant la durée de son séjour.

Si vous désirez une chambre seule, vous devez effectuer une réservation lors de votre entrée à l’hôpital. Votre requête sera acceptée s’il reste des places disponibles dans l’établissement. Une chambre particulière peut présenter de réels avantages et des prestations haut de gamme :

  • le coin salon ;
  • menus spécifiques ;
  • services à la carte ;
  • télévision avec Canal+ ;
  • le coffre-fort ;
  • terrasse.

Quel est le prix d'une chambre individuel à l' hôpital ?

La facturation d’une chambre individuelle à l’hôpital n’est pas prise en charge par l’Assurance maladie. Nous vous conseillons de vous renseigner sur les tarifs des chambres particulières avant de réserver. Le prix de cette prestation dite de « confort » varie en fonction des établissements de santé et de votre région, si vous résidez en Île-de-France, les prix risquent d’être plus élevés. Le tarif moyen se situe entre 60 € et peut dépasser les 100 € dans certaines cliniques. Pensez également à vérifier si vous êtes couverts par votre mutuelle santé.

Chambre particulière en maternité

L’accouchement est un événement important pour une femme enceinte. C’est un moment où l’on a envie de profiter de sa famille en toute intimité. Étant donné que la durée moyenne d’un séjour est de 5 jours, les patientes préfèrent ne pas partager une chambre après l’accouchement et souhaite réserver une chambre particulière.

Mais ce confort à un prix et il n’est pas remboursé par l’Assurance maladie. Pensez à demander en amont à votre mutuelle santé si vous disposez des garanties nécessaires pour prendre en charge votre chambre individuelle.

Chambre individuelle à l'hôpital : quelle prise en charge par la Sécurité sociale ?

En cas d’hospitalisation dans un établissement de santé publique ou une clinique privée, conventionnée, votre Assurance Maladie prend en charge vos frais d'hospitalisation à hauteur de 80 %.

Les 20 % restant peuvent être remboursés par votre mutuelle. Le forfait hospitalier reste également à votre charge, mais il existe des conditions d'exonération. Attention : si vous choisissez une clinique privée non conventionnée, les frais à votre charge peuvent s’avérer relativement élevés.

Concrètement, à la fin de votre séjour, vous devrez payer :

  • le montant du ticket modérateur, c'est-à-dire les 20 % des frais d'hospitalisation, ainsi que le forfait journalier ;
  • les prestations en supplément pour confort personnel, comme une chambre individuelle, le téléphone, la télévision, etc. ;
  • les dépassements des honoraires médicaux.

Par conséquent si vous optez pour une chambre individuelle, sachez que l’Assurance maladie ne prend pas en charge cette dépense. Vérifiez bien les garanties de votre mutuelle santé avant de faire une demande de réservation.

La chambre individuelle peut-elle être imposée par l'hôpital ?

Lors d’un séjour à l’hôpital, il se peut que l’établissement vous impose une chambre individuelle en cas d’absence de chambre collective, ou si votre état de santé nécessite un isolement.

Un hôpital où une clinique a tout fait le droit de vous imposer une chambre individuelle. En revanche, ils ne peuvent pas vous facturer cette prestation au prix d’une chambre double. Selon la loi, le tarif d’une chambre particulière s’applique seulement si le patient en fait la demande. Donc si vous n’avez pas effectué une réservation, l’hôpital est dans l’obligation d’applique le tarif d’une chambre collective. Faites attention aux factures abusives.

Mutuelle santé : quel remboursement pour une chambre particulière ?  

Le prix d’une chambre individuelle peut être remboursé partiellement ou intégralement par votre mutuelle santé hospitalisation. Bien évidemment, cela va dépendre des garanties de votre contrat d’assurance.

Dans la majorité des cas, les mutuelles remboursent, le ticket modérateur, le forfait hospitalier, les dépassements d’honoraires et la chambre particulière avec options. Cependant, si vous disposez d’une formule de base, il se peut que la chambre particulière ne soit pas prise en charge ou alors partiellement. Si vous avez prévu d’être hospitalisé, n’hésitez pas à modifier votre contrat en augmentant votre niveau de garantie. Vous éviterez ainsi une facture trop salée.

Pour vous permettre de trouver la meilleure complémentaire santé, LeChatSur.fr vous propose gratuitement son comparateur de mutuelles santé en ligne. Vous pourrez comparer les niveaux de garantie pour une chambre individuelle à l’hôpital.


Articles complémentaires :

Publié par Olivier Angelini, Le

Choisir un médecin traitant n’est pas obligatoire. Néanmoins, cela reste une obligation dans le cadre du parcours de soins coordonnés. En effet, si vous souhaitez bénéficier de d’un meilleur remboursement de vos consultations, vous devez effectuer une déclaration de médecin traitant auprès de l’Assurance maladie. LeChatSur vous explique tout. Qu’est-ce qu’un médecin traitant ? Ce […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

Un accident ou une maladie peut entraîner une hospitalisation rapidement. Mais un séjour à l’hôpital coûte très cher, une mutuelle hospitalisation seule peut être une solution pour réduire considérablement vos dépenses santé. Si une complémentaire santé est nécessaire pour compléter les remboursements de l’Assurance maladie, il est tout à fait possible d’opter pour une couverture […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

Vous êtes auto-entrepreneur, artisan ou commerçant et vous cherchez une mutuelle pour travailleur indépendant ? Pour réussir à faire le bon choix, il est important de connaître votre statut et de comprendre le fonctionnement des assureurs. Depuis la suppression de la RSI (régime social des indépendants), les travailleurs indépendants dépendent du régime général de la […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

Vous avez plus de 50 ans ? Vous être retraité ? Avec l’âge, les dépenses santé augmentent, les rendez-vous chez le médecin se font plus régulièrement, les examens médicaux sont plus fréquents, sans oublier les risques d’hospitalisations qui peuvent intervenir à tout moment. La Sécurité Sociale rembourse partiellement les médicaments, les honoraires des médecins, les frais d’hospitalisation, […]

Lire l'article