Corset scoliose : quel remboursement par l’Assurance maladie ?
Comparez les complémentaires santé.
Devis simple en moins de
5 minutes
Plus de 400 combinaisons différentes
Épargnez jusqu'à 480 € par an.
Partagez cet article :

Corset scoliose : quel remboursement par l’Assurance maladie ?

Publié par Olivier Angelini, Le

La scoliose concerne les enfants, mais aussi les adultes. On estime que 1 à 5 % de la population souffre d’une scoliose plus ou moins grave. Cette pathologie est généralement diagnostiquée pendant la croissance de l’enfant. Cela permet de mettre en place rapidement un traitement orthopédique avec le port d’un corset. Le remboursement d’un corset pour une scoliose est à hauteur de 100 % par l’Assurance maladie dans le cadre d’un traitement de longue durée (ALD). Votre mutuelle santé prendra en charge le reste à charge.

Qu'est-ce qu'un corset ?

Un corset scoliose est un appareillage orthopédique en plastique sur mesure. Il est destiné à améliorer et à stabiliser les déformations de la colonne vertébrale de l’enfant et l’adolescent. Le corset est prescrit dans le cadre d’un traitement orthopédique pour des scolioses moyennes à sévères, et permet d’éviter l’aggravation de la courbure du rachis de l'enfant.

Pourquoi porter un corset médical ?

Un corset orthopédique est destiné à prévenir les malformations de la colonne vertébrale, telle que la scoliose. Cette déviation de courbe majeure du rachis est exprimée en degrés et appelée angle de Cobb.

La scoliose touche généralement les enfants de 11 à 14 ans et majoritairement les filles. Il permet de maintenir la colonne en place pendant la croissance. Le corset médical est prescrit par un médecin ou un orthopédiste quand les déviations sont importantes. Les scolioses sont généralement dépistées tôt, lors d’une consultation chez le médecin généraliste et confirmées par des radiographies. 

Quand porter un corset pour une scoliose ?

Il est généralement prescrit à la puberté et doit être porté toute la journée, tous les jours. Son efficacité dépend du nombre d'heures de port de celui-ci. En fonction de la déviation de la colonne, l’adolescent peut le mettre quelques heures par jour ou toute la nuit. Chaque enfant est unique, le traitement orthopédique est adapté au patient et à sa vie quotidienne.

Les différents types de corsets

Il existe de plusieurs types de corsets de scoliose. Voici quelques exemples des plus utilisés en fonction de la déformation :

  • CTM Corset : utilisé pour traiter tout type de scoliose idiopathique. Courbure simple, double ou multiple lombaire, thoraco lombaire et thoracique ;
  • GTB (1-2-3) : corset court, utilisé essentiellement sur les courbures lombaires ou dorso-lombaires basses ;
  • Milwaukee : s’adresse aux enfants entre 3 et 9 ans. C’est un corset actif et réglable qui permet de suivre la croissance. Il utiliser pour traiter les scolioses juvéniles ;
  • les corset hyper-correcteurs nocturnes : corset de scoliose idéal pour Scoliose à courbure simple, lombaire, thoraco-lombaire ou thoracique. Spécialement conçu pour la nuit ;
  • corset de Garchois : corset de scolioses non idiopathiques généralement associées à une myopathie. Il préserve la fonction respiratoire ;
  • corset 3 points : il est utilisé pour la scoliose lombaire ou dorso-lombaire avec un angle entre 25 et 45°.

Prix d'un corset pour une scoliose

Le prix d’un corset dépend de chaque patient, car ils sont généralement fabriqués sur mesure à partir d’un moulage du corps. Un corset est composé de :

  • polyéthylène (PE) souple ou rigide qui s’adapte à la pathologie et à la morphologie du patient ;
  • mousse plastazote de confort ;
  • nervurage de renfort possible ;
  • fermeture par velcros.

Il est difficile de donner un tarif précis, mais les prix peuvent commencer à partir de 500 euros et peuvent atteindre les 2 000 euros. À ne pas confondre avec les corsets de maintien que l’on retrouve partout sur Internet à des prix beaucoup moins élevés.

Corset scoliose et remboursement  : quelle prise en charge ?

Le traitement orthopédique du patient atteint d’une scoliose est pluridisciplinaire. Il nécessite l’intervention de différents professionnels de santé : médecin traitant, pédiatre, chirurgien orthopédique, rhumatologue, kinésithérapeute, orthoprothésiste, etc.

Il existe plusieurs traitements possibles :

  • une surveillance régulière lorsque la scoliose a une courbure légère ;
  • le port d’un corset ;
  • une intervention chirurgicale.

Dans le cas du port d’un corset, le médecin ou l’orthoprothésiste va établir un devis que vous devez remettre à votre Assurance maladie pour une prise en charge. Si vous disposez d’une mutuelle santé, elle pourra compléter les remboursements.

Corset scoliose : un remboursement à 100 % par la sécurité sociale

Pour un corset scoliose, le remboursement est intégral. La pathologie est considérée comme un traitement des affections de longue durée (ALD), vous n’aurez donc rien à payer. Néanmoins entre les différents rendez-vous auprès des professionnels de santé (médecin traitant, pédiatre, kinésithérapeute, orthoprothésiste) votre reste à charge peut être élevé. Il est vivement recommandé d’avoir une bonne mutuelle santé.

La mutuelle santé complète vos remboursements

Votre mutuelle santé va intervenir afin de compléter vos remboursements en fonction des garanties de votre contrat. Si vous consultez un kinésithérapeute conventionné et sur ordonnance de votre médecin traitant, la Sécurité sociale vous rembourse 60 % du tarif de base. Votre mutuelle va vous rembourser le reste à charge. Pour une consultation chez un orthoprothésiste conventionné de secteur 1, le remboursement est de 70 % du tarif de convention : (25 x 70 % - 1 € base forfaitaire =16,50 €), la différence peut être prise en charge par votre complémentaire santé.

Si vous n’avez pas de mutuelle santé, nous mettons à votre disposition notre comparateur de mutuelle santé lechatsur.fr. Vous pouvez obtenir des devis d’assurances santé en quelques clics. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Comment vivre avec un corset scoliose ?

Entre la douleur, la gêne du corset et le regard des autres à l’école, il est psychologiquement difficile de porter un corset tous les jours pour un adolescent. Vivre avec un corset demande une certaine discipline pour obtenir des résultats. Voici quelques actions à effectuer pour un traitement efficace.

Suivre les conseils du médecin

Il est primordial de suivre les conseils du médecin lors de chaque consultation, celui-ci est conscient qu’il est difficile au début de s’adapter à ce type d’appareillage.

S’habituer progressivement à porter un corset

Il est normal que l’appareil semble serré les premières semaines. Si vous n’arrivez pas à le porter tous les jours, ce n’est pas grave, vous devez progressivement habituer votre corps en le portant tous les jours un peu plus.

Utiliser des vêtements pour corset

Sachez qu’il existe des vêtements spécifiques à mettre sous un corset, notamment des tee-shirts. Ils sont sans couture thoracique, cela évite les plis qui peuvent causer des rougeurs et d'escarres. Ces vêtements sont anti transpiration et durables contre les mauvaises odeurs.

Pratiquer du sport

Ce n’est pas parce que vous portez un corset que vous devez arrêter le sport. Au contraire, natation, football, cyclisme, tennis ou équitation, les sports contribuent à muscler votre dos, ce qui est bénéfique pour votre colonne vertébrale. Vous pouvez enlever votre corset pendant la pratique d’une activité sportive. Demandez conseil à votre médecin traitant pour voir quel est le sport le plus adapté à votre pathologie. 

Surveiller son alimentation

Il est fortement recommandé de conserver une bonne hygiène alimentaire pour éviter un éventuel excès de poids qui surchargerait le rachis (votre colonne vertébrale). Pour vous aider, demandez conseil à votre médecin traitant ou à un nutritionniste.