L’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) : comment ça fonctionne ?
Comparez les complémentaires santé.
Devis simple en moins de
5 minutes
Plus de 400 combinaisons différentes
Épargnez jusqu'à 480 € par an.
Partagez cet article :

L’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) : comment ça fonctionne ?

Publié par Olivier Angelini, Le

Comment faire pour avoir une aide à domicile après une opération ? Le retour à la maison après une hospitalisation peut être délicat pour une personne âgée. C'est pourquoi, il est nécessaire d’anticiper la sortie de l’hôpital et de prévoir comment gérer le quotidien (ménage, course, aménagement du logement). Pour une rentrée à domicile dans de bonnes conditions, il existe l’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH). Elle s’adresse aux retraités sous certaines conditions. Votre comparateur LeChatSur vous explique comment fonctionne l’ARDH.

Qu’est-ce que l’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) ?

Pour une personne âgée, la sortie d’hospitalisation peut être compliquée à gérer en termes d’autonomie et dans l’organisation de son quotidien. Cette période de transition comporte des risques psychologiques et domestiques pouvant entraîner une aggravation de l’état de santé de la personne. Pour faciliter le retour à domicile, les patients peuvent demander l’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH).

Ce dispositif propose un accompagnement et une aide financière pour les gestes quotidiens dont notamment :

  • une aide à domicile ;
  • facilite les déplacements ;
  • gère l’entretien et l’aménagement du logement ;
  • organise les courses ;
  • s'occupe du portage de repas ;
  • installe la téléassistance.

L' aide financière est gérée par les caisses régionales de retraite (CARSAT) et s’adapte en fonction des besoins de la personne.

Qui a droit à une aide à domicile après opération ?

L’ARDH est une aide destinée aux retraités du régime général de sécurité sociale à titre principal. Mais également aux régime social des Indépendants (RSI) de l’Assurance maladie, des exploitants agricoles (AMEXA) et de certains régimes spéciaux.

Pour en bénéficier, un diagnostic de récupération de l’autonomie doit être formulé par les professionnels de santé lors de l’hospitalisation.

Concrètement, pour être éligible à l’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH), il faut remplir certaines conditions :

  • être âgé de 55 ans ou plus ;
  • être retraité au régime général de la sécurité sociale ;
  • avoir exercé son activité professionnelle la plus longue au régime général ;
  • ne pas bénéficier d’une autre prise en charge ;
  • relever des groupes iso-ressources (GIR) 5 ou 6 ;
  • ne dois pas être éligible ni recevoir les aides suivantes : allocation personnalisée d’autonomie (APA) ; prestation de compensation handicap (PCH) ; prestation spécifique dépendance (PSD) ; majoration tierce personne (MTP) ;
  • rencontrer des difficultés pour effectuer les tâches quotidiennes de la vie courante ;
  • ne pas dépasser un certain plafond de revenu, fixé par chaque caisse régionale.

Quel est le montant de l’ARDH ?

Le programme mis en place finance dans la limite de 1 800 € pour une période maximale de 3 mois effectifs à compter de la date de retour à domicile. Le montant de l’aide dépend de vos ressources et de celles de votre conjoint.

ARDH : quel plafond des ressources

L’aide à domicile après hospitalisation est soumise à condition de ressources. Selon la CARAT, le plafond des ressources 2021 est de 1 400 € pour une personne seule & 2 200 € pour un couple.

Qui finance l’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) ?

Le plan d’aide est financé par la Caisse d’Assurance Retraite et de Santé Au Travail (CARSAT) ou la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse).

Comment obtenir une aide à domicile après une hospitalisation ?

Pour bénéficier de l’ARDH, Il est important d’effectuer sa demande avant la sortie de votre hospitalisation ou avant votre entrée à l’hôpital. Cette dernière s’effectue auprès de votre caisse d’assurance retraite (CARSAT ou CNAV). Sachez que le délai maximum est de 48 heures pour une demande après votre hospitalisation

Durant votre séjour à l’hôpital, vous définissez avec l’établissement de santé les aides et les prestations dont vous avez besoin pour votre accompagnent d’aide au retour à domicile après hospitalisation. Ensuite, le professionnel de santé complète le formulaire ARDH CARSAT et le transmet directement à votre caisse de retraite. Vous pouvez organiser votre sortie avec les différents prestataires dès que la CARSAT vous aura donné un accord de principe.

L’aide à domicile après hospitalisation et mutuelle santé

l’ARDH représente une aide essentielle pour vous accompagner après une hospitalisation, mais ce dispositif peut s’avérer insuffisant. Si vous souhaitez bénéficier d’une meilleure prise en charge, il est important de souscrire une bonne mutuelle santé. Pour cela, LeChatSur.fr vous propose son comparateur de contrat de santé. Celui-ci vous permettra de trouver une mutuelle santé adaptée à vos besoins et de souscrire directement en ligne.