Faut-il rouler au GPL ?
Comparez les complémentaires santé.
Devis simple en moins de
5 minutes
Plus de 400 combinaisons différentes
Épargnez jusqu'à 480 € par an.
Partagez cet article :

Faut-il rouler au GPL ?

Publié par Aklys LECHAT, Le

Parmi les carburants les moins chers, le GPL revient souvent. A moins de 80 centimes le litre, il est normal de le remarquer. Vous vous doutez bien que, si c’était possible, tout le monde ferait des pleins de GPL et non de sans plomb traditionnel. Alors, le GPL, qu’est-ce que c’est ? Comment faire des économies de carburant avec le GPL ?

Qu’est-ce que le GPL ?

GPL est l’acronyme de Gaz de pétrole liquéfié. Le carburant est composé de butane et de propane, deux hydrocarbures dits  « légers ». Il s’agit de gaz que l’on retrouve notamment pour se chauffer, pour les plaques de cuisson ou encore certains barbecues.

L’utilisation du GPL comme carburant automobile n’est que peu développé en France, contrairement à plusieurs voisins européens. Le marché français des véhicules GPL représente aujourd’hui un peu plus de 262 000 véhicules, sur les 14 000 000 d’immatriculations en Europe. A la fin des années 2010 pourtant, le gouvernement français accordait bien un bonus pour l’achat d’une voiture roulant au GPL. Mais il avait fait machine arrière, faisant chuter le nombre de ventes en conséquence. Il faut cependant noter la très forte accélération du marché depuis quelques années, corrélée à la hausse des prix de l’essence et du gasoil.

En 2020, le gouvernement Philippe amorce un nouveau tournant et classe le GPL comme carburant « propre », à l’instar du superéthanol e85 et de l’hydrogène. De nombreux avantages fiscaux sont octroyés pour l’achat de véhicules utilisant ce type de carburant. Les frais de carte grises sont exonérés, et une aide à l’achat est instaurée. Cette dernière est d’ailleurs revue à la hausse pour 2023.

Les avantages du GPL

Le premier argument en faveur du gaz de pétrole liquéfié, et le plus important, est bien entendu son prix. Près de 2 fois moins cher que le sans-plomb fin 2022. Considéré comme un carburant « propre » par les autorités, les frais administratif d’un véhicule GPL sont exonérés (demande d’immatriculation). Pour l’achat d’un véhicule neuf, le bonus a été supprimé, mais il n’y a pas de malus. Par exemple, la Dacia Sandero GPL revient quasiment au même prix que la version Sans-Plomb. En revanche, une prime à la conversion conséquente est versée pour l’installation d’un kit GPL. Cette prime va de 1500 à 3000€ selon les revenus du ménage demandeur.

En plus des économies, le GPL pourrait être un choix pratique pour l’avenir. A l’heure ou plusieurs grandes métropoles débattent de l’interdiction des voitures thermiques intra-muros, le GPL pourrait échapper à ces mesures. Aujourd’hui déjà, le système des vignettes Crit’Air est en place. Les voitures circulant au GPL bénéficient d’une vignette Crit’Air 0. Il s’agit de la meilleure notation possible.

Les inconvénients du GPL

Le GPL peut poser quelques soucis, et le premier d’entre eux est couteux. Il s’agit tout simplement de la conversion au GPL d’un véhicule. Contrairement au superéthanol e85, le GPL nécessite une installation conséquente. Un second réservoir spécifique est requis, et tout ce qui va avec. Le plus souvent, ce réservoir est installé dans le coffre du véhicule, qui perd en volume de chargement. Cette lourde modification se chiffre en moyenne 3 000€. Cependant, des aides sont disponibles. Une voiture roulant au GPL consomme plus, bien que le prix soit inférieur. Mais surtout, le GPL entraine une légère baisse de puissance. Celle-ci peut être ressentie sur de petites motorisations.

Différences avec le superéthanol e85.

Le GPL et le superéthanol sont les deux carburants les plus économiques du marché. Le superéthanol est constitué en majorité de carburant à base de bioéthanol. C’est le résultat de la fermentation de betteraves ou de maïs. Le GPL, quant à lui, est toujours un dérivé d’énergie fossile. Mais il est composé à 60% d’hydrocarbures dits « légers ». Bien que produit en raffinerie, sa production n’augmente pas les émissions de gaz à effet de serre des-dites raffineries. Sa propreté tient également des faibles émissions de particules que sa combustion génère. Si les émissions de CO² d’une voiture roulant au GPL restent comparables aux autres carburant, les particules fines et notamment les NOx sont considérablement réduites. Ces particules fines sont classées cancérigènes, et sont la principale raison du désamour des moteurs diesel.

Tout comme le superéthanol e85, le GPL augmente la consommation du véhicule par rapport au sans-plomb. Mais il reste rentable sur le long-terme. Pour trouver le seuil de rentabilité, il suffit du multiplier le prix au litre du carburant par la consommation du véhicule. Ce calcul indique un coût moyen aux 100km. Ne reste plus qu’à déterminer combien de kilomètres seront nécessaires pour compenser l’installation du kit GPL, ou le surcoût à l’achat.

Où trouver du GPL ?

En France, 1750 de nos stations-services proposent du GPL. 250 d’entre elles se situent en Ile-de-France, et toutes les stations autoroutières en sont équipées. Il n’est donc pas difficile d’en trouver. De plus, rappelons que tous les véhicules GPL roulent aussi au sans-plomb traditionnel. Donc, pas de risque de panne sèche.

Pas d’inquiétude si vous voyagez en Europe, nos voisins sont pour la plupart mieux équipés que nous. Aucun problème pour trouver du gaz de pétrole liquéfié. L’Allemagne, la Belgique et l’Italie y étaient favorables avant nous. D’ailleurs, la Pologne est le 2ème pays au monde comptant le plus véhicules GPL dans son parc automobile.

Les assurances pour les voitures GPL

Il s’agit d’une question fréquente. Assurer un véhicule GPL ne pose aucun problème. Que le véhicule circule au GPL d’origine ou non. Puisque les modifications conséquentes sont faites légalement par des professionnels, elles sont indiquées sur la carte grise. Pour être en règle, un véhicule doit correspondre au informations renseignées sur sa carte grise. Toute modification doit être signalée à l’administration. Celle pour le GPL étant légale, il n’y a aucun problème pour assurer une voiture GPL. Mieux que ça, il n’est pas nécessaire de souscrire une assurance spécifique. Il s’agit d’un contrat d’assurance auto classique. Comme toujours, le choix se fait entre les formules Tiers simple, Tiers Plus et Tous-risques. L’intérêt économique d’une voiture GPL se réalise à moyen/long terme, tout dépend du nombre de kilomètres parcourus. Pour les petits rouleurs, le GPL perd de son intérêt. Donc si vous circulez au GPL, l’assurance au kilomètre ne sera pas avantageuse.

Certains assureurs récompensent l’utilisation de véhicules propres, et proposent des assurances pas chères. Nous vous invitons à comparer les devis pour trouver le meilleur d’entre eux.

Alors, faut-il passer au GPL ?

Maintenant que nous avons tous un avis éclairé, faut-il passer au GPL ? Tout dépend. Si vous roulez peu, les bénéfices économiques seront moindres. A l’achat, une voiture GPL est peu plus chère qu’une essence, mais moins qu’une diesel. Une voiture GPL d’origine est un excellent choix, qui vous permettra de faire des économies dès l’achat puisque dispensé de malus et de frais de carte grise. Ces derniers évolueront d’ailleurs en 2023.  

Pour une conversion au GPL, le choix est moins simple. Le superéthanol e85 est plus simple à mettre en place, et la conversion est bien moins chère. Il n’entraine pas de perte de puissance, ni de perte d’espace dans le coffre. La conversion au GPL parait pertinente pour un automobiliste circulant dans une ZFE (zone à faibles émissions), qui peut bénéficier de la prime à la conversion, et que les points évoqués ne dérange pas.

Bonne route !


Articles complémentaires :

Publié par Aklys LECHAT, Le

La Dacia Sandero compte depuis des années en tête parmi les meilleures ventes sur le marché français. Et on comprend pourquoi ! Il s’agit tout simplement de l’un des meilleurs rapport qualité/prix du marché.    La philosophie Dacia Dacia, filiale du groupe Renault, a développé le modèle « Low Cost » sur le marché automobile. En faisant des […]

Lire l'article

Publié par Aklys LECHAT, Le

En 2022, les usagers de véhicules thermiques ont assisté à une hausse des prix record. Beaucoup cherchent en conséquence des solutions pour payer moins cher, et l’une des suggestions que vous avez forcément vu passer n’est autre que le bio-éthanol e85. Si les économies à la pompe sont indéniables, beaucoup se contredisent quant à l’impact […]

Lire l'article

Publié par Aklys LECHAT, Le

Pour rouler en toute légalité sur les routes, les voitures ont besoin d’assurer leur véhicule auprès d’une compagnie d’assurance. Tout comme l’assurance moto, l’assurance habitation et les autres, l’assurance auto reste obligatoire. La cotisation à payer varie selon plusieurs facteurs et la compagnie. Mais qui n’a voulu payer qu’une petite somme ? Retrouvez les informations importantes […]

Lire l'article