Rénovation maison
Comparez les complémentaires santé.
Devis simple en moins de
5 minutes
Plus de 400 combinaisons différentes
Épargnez jusqu'à 480 € par an.
Partagez cet article :

Rénovation maison

Publié par Aklys LECHAT, Le

Vous avez envie de moderniser votre maison ancienne pour la remettre au gout du jour. Belle résolution ! Néanmoins, vous vous heurtez à plusieurs inconnus. Sur tout projet de rénovation de maison, il y a effectivement lieu de se questionner. Vous devez saisir tous les contours des travaux et songer à la main d’œuvre qualifiée. Si vous visitez cette page, c’est parce que vous recherchez des réponses aux questions usuelles que vous vous posez. Cela tombe bien, car grâce à ce guide, vous découvrirez comment monter votre projet rénovation en bonne et due forme et identifier les meilleurs intervenants.

Réaliser une étude de faisabilité

Pour savoir comment rénover une maison ancienne, réalisez une étude de faisabilité. En raison de l’envergure des travaux, il apparait normal que vous réalisiez un état des lieux. Définir clairement les lignes de votre projet vous sera utile pour dresser un cahier des charges complet. Pour réaliser votre étude de faisabilité, demandez-vous par exemple :

· s’il faut changer les fenêtres ou préférer un poêle à bois en vue de réaliser des économies d’énergie ;

· s’il faut refaire le sol ou rajouter une extension à la terrasse ;

· quels murs abattre pour agrandir la salle de bain ou la cuisine ;

· quel type d’isolation et de rénovation énergétique privilégier pour un confort optimal dans les pièces de vie, etc.

En vérité, la liste des possibilités reste très large et dépend de vos besoins. Néanmoins, ces diverses questions auront le mérite de fixer vos idées sur les aspects de votre projet à nécessairement considérer. Un projet de rénovation bien ficelé vous garantira une œuvre finale à la hauteur de vos espérances. Investissez votre temps à la réalisation de cette étude !

cuisine de maison en pleine rénovation

Établir son budget

Avant de contacter un artisan fiable et qualifié qui saura satisfaire votre projet de rénovation et métamorphoser votre maison en ruine, établissez un budget prévisionnel ! Le budget décline l’aspect chiffré des travaux. Son importance tombe ainsi sous le sens. Le montant des opérations reste toujours proportionnel à l’ampleur des rénovations à effectuer.

On parle alors de corrélation ! Si vous disposez d’un budget limité, misez sur de petites rénovations (portes, fenêtres, peinture, parquet, plafonds, etc.). Votre étude de faisabilité s’avèrera à ce moment utile, car elle vous aidera à cadrer vos dépenses et garder un œil sur les coûts. Si par contre vous disposez d’une enveloppe conséquente, vous avez carte blanche.

Néanmoins, vous devez absolument vous rendre à la quête des prix. Disposer de fonds conséquents ne signifie pas pour autant qu’il faille dépenser sans compter ! Vous avez la possibilité de vous informer en visitant en ligne les catalogues de prix des boutiques de vente de matériaux de rénovation.

Quel budget pour rénover une maison ancienne ?

Si vous vous demandez grosso modo quel budget prévoir pour rénover une maison ancienne ou une maison en ruine, sachez qu’il dépend du type de rénovation. En effet, souhaitez-vous une :

· rénovation basique ;

· une rénovation partielle ;

· ou une rénovation complète ?

Une rénovation basique concerne le plus souvent des travaux de rafraîchissement des peintures, de changement des revêtements de sol et mur, de changement d’appareils sanitaires ou encore de pose d’un nouveau carrelage. Pour une telle rénovation, prévoyez entre 250 et 700 € par m².

Si vous envisagez une rénovation partielle qui comprend la rénovation de la plomberie, de la cuisine et de la salle de bain ou le remplacement des fenêtres, préparez une enveloppe entre 700 et 1000 € par m². Une rénovation complète nécessitera au moins 1100 à 1500 €.

Elle porte généralement sur la fondation, et les travaux relatifs à l’optimisation des performances énergétiques du bâtiment. Sinon, pour savoir le juste budget à prévoir pour rénover une maison, demandez des devis en ligne. Vous évaluerez mieux l’étendue des travaux et les éléments à budgétiser.

Associer un architecte à son projet de rénovation

Une fois que vous disposez d’une vue d’ensemble, prenez contact avec un architecte. Il reste l’un des professionnels à qui faire appel pour mener à bien votre rénovation. En cas de rénovation complète, son intervention s’avère indispensable. Seul un architecte qualifié peut réaliser les croquis et maquettes des travaux à opérer.

De même, il vous aidera sur l’étape de l’identification des sociétés prestataires et sur le suivi des travaux. En outre, sa connaissance du projet couplée à sa maitrise du monde des BTP et du PLU (Plan local d’Urbanisme) vous garantira une rénovation de bonne facture.

Mieux, son intervention vous aidera àgénérer des économies. En effet, celui-ci fera jouer la concurrence en soumettant votre offre de rénovation de maison ancienne à plusieurs entreprises. Il parviendra ainsi, à décrocher les meilleurs prix du marché.

L’importance de faire appel à une entreprise assurée

En vous appuyant sur l’aide de votre architecte, assurez-vous que l’entreprise sélectionnée à la suite de votre appel d’offres dispose d’une assurance décennale. Une telle assurance fait partie des obligations mises à la charge des artisans du monde des BTP, et consiste en une assurance responsabilité civile professionnelle.

La garantie décennale artisans : comment ça marche ?

La garantie décennale artisans couvre les dommages survenus après la réception des travaux par le maître d’ouvrage. Comme son nom l’indique, elle s’étale sur une période de 10 ans à compter du jour suivant la réception du projet de rénovation. Dès lors, votre maitre d’œuvre demeure responsable des dommages qui surviennent durant cette période décennale.

Cette assurance responsabilité civile professionnelle vous protégera contre les vices cachés et sécurisera votre investissement. Toutefois, notez que l’assurance décennale artisan ne couvre pas tous les dommages ni tous les aspects d’un projet de rénovation ou de construction nouvelle. Elle porte essentiellement sur les dommages relatifs :

· aux ouvrages avec fondation (véranda, terrasse, piscine enterrée) ;

· à la viabilité des réseaux et assainissement ;

· aux éléments d’équipement indissociables d’un bâtiment comme les canalisations, le plancher et le plafond, le chauffage central et les installations électriques encastrées.

Dans ces cas de figure, vous conclurez que l’expertise d’un architecte s’avère primordiale pour vous guider dans le choix de la société la plus qualifiée. L’architecte vous apportera une vision globale du projet, outre son savoir-faire dans la représentation graphique des travaux.

Veiller à la qualité des matériaux

Un bon choix des matériaux de rénovation déterminera la viabilité des travaux sur le long terme ! Parce que vous vous apprêtez à investir des sommes élevées, ne lésinez pas sur la qualité des matériaux qui seront utilisés. Une fois encore, l’association d’un architecte au projet compensera votre faible connaissance dans le secteur du bâtiment.

Certes, les matériaux de qualité auront un fort impact sur le budget. Néanmoins, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un investissement. Le but poursuivi par la rénovation d’une maison reste de bénéficier longtemps des travaux et de prévenir par ricochet tout risque de malfaçon ou de dégradation rapide.

Tout mentionner dans un cahier des charges

Veillez à ce que les matériaux choisis se situent tout au moins en milieu de gamme, sinon en haut de gamme. Une fois l’entreprise choisie, rédigez un cahier des charges dans lequel vous mentionnerez le niveau de gamme voulu. Nous vous recommandons de miser sur les matériaux durables tels que l’acier, le bois et les carreaux de ciment.

Avec votre architecte et le maitre d’œuvre, échangez sur chacun des matériaux à affecter à chacune des pièces déterminées dans le cadre de la rénovation. Aussi, cet artisan aura tout intérêt à ne privilégier que des matériaux de bonne qualité, puisqu’un vil choix mettrait en jeu son assurance responsabilité civile professionnelle.

Comment rénover sa maison gratuitement… ou presque ?

Un projet de rénovation constitue un lourd investissement ! Alors, tous les moyens pour réduire les couts sans réaliser l’impasse sur la qualité des travaux restent les bienvenus. Heureusement, l’État français a mis en place certaines mesures pour inciter les particuliers comme vous, à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Ces subventions rénovation maison ancienne visent à améliorer la performance énergétique et l’efficacité thermique des habitations. Actuellement, vous avez le choix parmi une pluralité de mécanismes de subventions pour rénovation énergétique. Les plus connues de ces aides demeurent le CITE, l’Eco-prêt à taux zéro (PTZ) et MaPrimeRénov ».

Comment des aides de l’État ?

Pour bénéficier de ces subventions et rénover votre maison gratuitement ou presque, vous devez satisfaire aux conditions d’éligibilité. Si nous considérons le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique), vous devez par exemple avoir engagé des travaux d’isolation sur votre habitation principale et observé les conditions de ressources. Celles-ci portent sur vos revenus.

S’ils se trouvent inférieurs aux valeurs d’éligibilité au CITE, rabattez-vous sur la prime de transition énergétique MaPrimeRénov. Cette prime consiste en une aide forfaitaire. Le montant de cette aide à la rénovation maison ancienne dépend de l’efficacité énergétique des travaux réalisés, mais aussi du niveau de vos ressources. MaPrimeRénov finance entre 35 et 50 % les travaux de :

mur de maison démoli pour cause de rénovation

· changement de système de chauffage ;

· d’amélioration de l’isolation ou de la ventilation du logement et

· sa demande s’effectue en ligne avant la réalisation des travaux. Attention cependant, à confier vos travaux de rénovation qu’aux artisans qualifiés RGE (Reconnues Garant de l’Environnement). Quant à l’Eco-Prêt à taux zéro (PTZ), il s’agit d’un dispositif proposé par les banques et qui permet de financer tous vos travaux d’économie d’énergie. L’Eco-prêt PTZ présente l’avantage de s’adresser à tous les propriétaires, sans condition de ressources. En fonction des travaux, vous pouvez bénéficier d’un prêt allant jusqu’à 50 000 €.


Articles complémentaires :

Publié par Aklys LECHAT, Le

Pour rouler en toute légalité sur les routes, les voitures ont besoin d’assurer leur véhicule auprès d’une compagnie d’assurance. Tout comme l’assurance moto, l’assurance habitation et les autres, l’assurance auto reste obligatoire. La cotisation à payer varie selon plusieurs facteurs et la compagnie. Mais qui n’a voulu payer qu’une petite somme ? Retrouvez les informations importantes […]

Lire l'article

Publié par Aklys LECHAT, Le

Que ce soit pour l’exploitant artisan d’une entreprise individuelle ou pour ses salariés, lors de leurs interventions, en réalisant la prestation au client, une erreur ou un accident peut survenir et dans ce cas qui va prendre en charge le dédommagement ? Votre comptable en ligne a fait un petit tour d’horizon des assurances RC […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

La santé représente un budget important pour la majorité des ménages français. Chaque année, les tarifs des assurances santé évoluent et les offres se multiplient. Il n’est pas évident de s’y retrouver et de choisir une mutuelle santé adaptée à ses besoins et à son budget. Alors comment économiser sur sa mutuelle santé ? Voici […]

Lire l'article