Anneau gastrique – perdre du poids avec un frein alimentaire
Comparez les complémentaires santé.
Devis simple en moins de
5 minutes
Plus de 400 combinaisons différentes
Épargnez jusqu'à 480 € par an.
Partagez cet article :

Anneau gastrique – perdre du poids avec un frein alimentaire

Publié par Aklys LECHAT, Le

Pour perdre du poids radicalement, certaines personnes ont recours à l’anneau gastrique. C’est un procédé médical qui vise à diviser l’estomac du patient avec un boîtier réglable, en une petite poche à volume réduit de 20-30 ml et un estomac de stockage plus grand. Cette opération sert à limiter la capacité d’emplissage de l’estomac, grâce à une sensation de satiété limitant le grignotage inutile.

Comme les aliments passent par la petite ouverture, ils se déplacent lentement dans le tube digestif. De ce fait, l’individu avec l’anneau gastrique accusera une sensation de satiété. Il s’agit en quelque sorte d’un frein alimentaire mis entre l’œsophage et l’estomac. 

chirurgien en train d'opérer un patient pour un anneau gastrique

Quel poids pour se faire poser un anneau gastrique ?

Généralement, la pose d’un anneau gastrique se fait chez une personne atteinte d’obésité qui a épuisé toute thérapie conservatrice possible pour perdre du poids. Cette thérapie consiste à effectuer la modification du mouvement, de l’alimentation et du comportement de la personne, puis le suivi par thérapie psychologique. Il y a donc des conditions spécifiques pour mettre un anneau gastrique.

Un anneau gastrique à partir d’un IMC de 40

La pose d’un anneau gastrique se base sur l’indice de masse corporelle ou l’IMC du patient. Une opération gastrique est recommandée en cas d’échec d’une méthode conservatrice, ou d’un IMC supérieur à 40 kg/m². Si un IMC est aussi supérieur à 35 kg/m² alors que le patient présente des maladies secondaires comme le diabète ou l’hypertension artérielle par exemple, une opération médicale pour une pose d’anneau gastrique est alors conseillée.

Cependant, il n’y a pas de méthode standard adaptée pour chaque patient. Il est ainsi important de vérifier individuellement la procédure (exemple : anneau gastrique, ballonnet gastrique, estomac à sonde, pontage gastrique) idéale pour chaque personne. Le choix du processus se base sur l’indice de masse corporelle, le sexe, l’âge et les problèmes de santé liés au poids du patient.

Pose d’un anneau gastrique – les résultats 

Un anneau gastrique représente une solution très efficace pour procéder à la perte de poids. En effet, la pose de ce dispositif médical est nettement meilleure que des régimes alimentaires stricts ou des activités de sport et de remise en forme. Cette efficacité permet de réduire nettement les risques liés aux complications liés à l’obésité.

En procédant à la pose d’un anneau gastrique, la personne aura l’opportunité de perdre entre 20 à 30 kg. L’anneau gastrique permet de diminuer l’excès de poids, selon l’IMC, de 40 à 60 %.

personne avec un pantalon trop grand suite à un amaigrissement due à l'anneau gastrique

Combien coûte la pose d’un anneau gastrique ?

Une intervention de pose d’anneau gastrique coûte environ 3 000 à 4 000 euros, certaines assurances offrent parfois un remboursement des soins. Pourtant, le chirurgien peut fixer des surplus d’honoraires lors de l’opération qui peuvent être conséquents.

Il existe plusieurs aspects qui peuvent influencer le coût de la pose d’anneau gastrique :

  • L’excès de poids du patient, qui provoque une complexité de l’opération
  • La tarification du dépassement d’honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste
  • L’établissement de la réalisation de l’intervention (privé ou public)
  • Le temps d’hospitalisation

Préparation avant la pose d’un anneau gastrique

La technique chirurgicale utilisée doit être choisie par une équipe médicale pluriprofessionnelle et le patient lui-même. Ce choix doit être fait en fonction de l’état du patient, son IMC, son âge, ainsi que ses antécédents médicaux et ses problèmes sanitaires.

La préparation à la pose d’un anneau gastrique nécessite au moins 6 mois avant l’intervention. En effet, le patient doit être accompagné par un nutritionniste ou un diététicien qui lui apprendra à modifier ses habitudes alimentaires.

En outre, un suivi psychologique est aussi requis. Cela permet de mieux gérer le stress et l’émotion qui nous pousse parfois à beaucoup consommer, mais aussi de préparer mentalement le patient avant la pose de l’anneau gastrique et aux changements susceptibles de se produire, notamment au niveau de son corps.

Pendant la préparation, le médecin recommande de faire une activité physique régulière pour une bonne condition physique avant l’opération et favoriser ainsi le rétablissement post-opératoire. Le patient doit aussi changer son régime alimentaire avant l’opération c'est-à-dire qu’il doit commencer à s’alimenter avec des petits repas et collations, deux semaines avant l’opération. Et les jours précédents l’anesthésie, le patient ne peut manger que des yaourts et sa consommation de boissons doit être limitée.

Les complications possibles d’un anneau gastrique

La pose d’un anneau gastrique a besoin d’une surveillance attentive de la part de l’équipe chirurgicale. L’hospitalisation permet aux personnels médicaux d’assurer cette surveillance et de prendre en charge d’éventuelles complications comme les infections ou l’hémorragie. A bien noter que l’obésité augmente les risques d’embolie pulmonaire et la présence de caillots dans les veines ou phlébite.

D’autres complications peuvent aussi survenir, comme les problèmes liés au boîtier de l’anneau gastrique. En effet, ce dispositif médical peut parfois causer des infections, se déplacer sous la peau. Il arrive aussi que le patient ressente des douleurs au niveau de l’endroit où le boîtier est placé ; et parfois même, le tube qui relie l’anneau et le boitier se rompt.

Une autre complication est que l’anneau gastrique se glisse, entraîne une dilatation au niveau de la poche au-dessus de lui et provoque des vomissements considérables, voire une incapacité de manger. Le chamboulement dû à la pose d’un anneau gastrique risque d’engendrer des troubles de l’œsophage, comme le reflux ou encore l’œsophagite. L’anneau peut aussi créer des lésions au niveau de l’estomac.

Les procédures restrictives telles que l'anneau gastrique peuvent être plus sûres pour certaines personnes que les chirurgies plus laparoscopiques, mais la chirurgie prend beaucoup de temps. Par ailleurs, des dommages sanguins et cardiaques peuvent survenir très rapidement après l'opération, en particulier chez les personnes ayant des antécédents de diabète. Il est donc judicieux de souscrire à une assurance santé avant d’y procéder.

main de chirurgien choisissant un outil

Que peut-on manger avec un anneau gastrique ?

La pose d’un anneau gastrique nécessite un suivi spécial et des protocoles alimentaires un peu spécifiques.

Alimentation après pose anneau gastrique

Après une opération visant à poser un anneau gastrique, le patient doit consulter son nutritionniste pour un suivi plus étendu. Il doit ainsi respecter et suivre les conseils et indications, ainsi que les protocoles alimentaires mis à sa disposition. En effet, il est autorisé à tout manger, mais suivant un rythme adapté à son nouvel estomac. 

Ainsi, pendant la semaine qui suit son opération, le patient ne doit consommer que du liquide. Puis pendant 15 jours, intégrer des aliments mous ou mixés. Et enfin, introduire de façon progressive tous les aliments. Quant aux boissons gazeuses, elles sont déconseillées, et ce, pour la vie. En effet, elles constituent un grand risque de dilatation des poches.

Les suites et le suivi de l’opération

La pose d’un anneau gastrique, comme d’autres chirurgies gastriques, nécessite environ 8 jours d’hospitalisation, chambre individuelle ou non. Un patient qui travaille dans une activité sédentaire peut reprendre le travail après 15 jours de convalescence. Mais s’il exerce dans un secteur qui implique des efforts physiques ou le port de lourdes charges, un arrêt maladie d’un mois lui est alors indiqué.

Comme l’obésité est jugée comme une maladie persistante, son traitement, même après la pose d’un anneau gastrique, nécessite un suivi médical constant. Ce contrôle doit être réalisé par un médecin qui est en lien avec l’équipe d’intervention. Cela est mis en place afin de s’assurer qu’aucune complication ne surgit après l’opération. Grâce à la consultation, on peut suivre et surveiller régulièrement l’évolution des maladies présentes avant la pose de l’anneau gastrique et, éventuellement, de donner au patient un traitement adapté en cas de soucis. Par exemple, une prescription de vitamine B12 et D, s’il y a une carence.

Une nouvelle hygiène de vie s’impose également pour le patient avec un anneau gastrique, notamment au niveau de l’alimentation, l’activité physique, la consommation d’alcool… Ce changement est nécessaire afin d’éviter des effets secondaires indésirables, ainsi que la reprise de poids.

Après la pose d’un anneau gastrique, un éventuel bouleversement considérable peut surgir dans la vie du patient. Pour arriver à gérer la transformation et la modification physique de sa nouvelle apparence, le patient doit avoir recours à un suivi psychologique. Un psychologue peut en effet apporter toutes les aides nécessaires au patient pour équilibrer les changements vis-à-vis de ses entourages et relations.

Quel chirurgien pour anneau gastrique ?

Une opération chirurgicale pour la pose d’un anneau gastrique est un procédé important à ne pas prendre à la légère. En effet, elle requiert de nombreux examens et analyses, donc une équipe médicale bien spécialisée.

Chirurgien spécialiste de la pose d’anneau gastrique

Si vous pensez procéder à une intervention chirurgicale pour perdre du poids, il est sûr que vous voudriez le meilleur chirurgien et la meilleure clinique. Ce n’est pourtant pas simple, car on ne peut pas savoir réellement quand un médecin est meilleur qu’un autre, on ne peut donc que compter sur ses expériences.

Pour se faire poser un anneau gastrique, on fait appel à un chirurgien viscéral ou chirurgien digestif. Un chirurgien viscéral qui pratique de la chirurgie de l’obésité doit être spécialisé dans l’opération par sonde gastrique. Il doit surtout exercer avec une équipe spécialisée.

Un nutritionniste

Avoir un médecin nutritionniste est aussi indispensable si l’on veut recourir à une pose d’anneau gastrique. En effet, il sera d’une aide importante pour la préparation avant la pose de l’anneau et le suivi nutritionnel après l’opération, afin de maintenir le rythme et le bon résultat du patient dans le temps.


Articles complémentaires :

Publié par Olivier Angelini, Le

Selon les chiffres du gouvernement, 17 % de la population est atteinte d’obésité en France. Cela représente plus de 8 millions de personnes qui souffrent de maladies chroniques liées à l’obésité. La chirurgie bariatrique est de plus en plus pratiquée pour lutter contre cette maladie. Recommandée aux patients ayant un IMC de 35P, elle propose […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

Pour soulager l’hernie hiatale, la médecine douce est de plus en plus plébiscitée. Cette maladie est l’une des plus fréquentes de l’appareil digestif. En effet, elle concerne entre 20 et 60 % de la population en France. Alors quels sont ses symptômes ? Est-ce qu’une hernie hiatale s’opère ? Existe-t-il des traitements naturels ? Faisons […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

Un accident ou une maladie peut entraîner une hospitalisation rapidement. Mais un séjour à l’hôpital coûte très cher, une mutuelle hospitalisation seule peut être une solution pour réduire considérablement vos dépenses santé. Si une complémentaire santé est nécessaire pour compléter les remboursements de l’Assurance maladie, il est tout à fait possible d’opter pour une couverture […]

Lire l'article