Opération des Dents de Sagesse-Guide Complet
Comparez les complémentaires santé.
Devis simple en moins de
5 minutes
Plus de 400 combinaisons différentes
Épargnez jusqu'à 480 € par an.
Partagez cet article :

Opération des Dents de Sagesse-Guide Complet

Publié par Olivier Angelini, Le

L’opération des dents de sagesse n’est pas obligatoire. Mais à l’adolescence cette intervention est parfois nécessaire. Vous vous demandez dans quels cas l’extraction doit avoir lieu ? Quelles sont les préconisations après l’intervention du dentiste ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette opération dentaire : prix, remboursements et intervention.

Qu’est-ce que une dent de sagesse ?

Les dents de sagesse sont des troisièmes molaires, elles sont situées au fond de la bouche. Comme les molaires et les prémolaires, elles jouent un rôle très important dans la mastication des aliments les plus durs. Leur particularité est leur apparition tardive, elles poussent après les autres dents, entre 16 et 25 ans. 

Généralement, les dents de sagesse sont au nombre de 4 : deux en haut et deux en bas. Mais certaines personnes ont seulement deux ou trois dents de sagesse et d’autres pas du tout !

Symptômes et diagnostic des dents de sagesse

Le premier symptôme est évidemment la douleur. Elle intervient au fond de la bouche, près des oreilles ou dans la mâchoire. La douleur n’est pas constante, vous pouvez avoir mal pendant quelques jours puis plus rien. 

Vous pouvez également ressentir des douleurs dans les gencives, ou des saignements 

Dans tous les cas, nous vous conseillons de consulter votre dentiste si les symptômes suivant apparaissent : 

  • douleurs ;
  • gonflement et saignement de la gencive ;
  • Rougeur ; 
  • mauvais goût dans la bouche ;
  • présence d’un kyste ;
  • douleurs près des oreilles ;
  • une raideur de la mâchoire ;
  • des difficultés pour s’alimenter et déglutir.

Pour diagnostiquer si les dents de sagesse doivent impérativement être extraites ou non, une radiographie panoramique chez un chirurgien-dentiste est la première étape à réaliser. 

L’idéal est de s’en apercevoir le plus tôt possible, entre 16 et 20 ans, de façon à pouvoir intervenir en amont. L’opération peut toutefois avoir lieu plus tard si la pousse des dents est surveillée régulièrement. Procéder à un contrôle de sa dentition est recommandé à hauteur d’une fois par an.

Quand faut-il procéder à l’extraction des dents de sagesse ?

L’opération des dents de sagesse n’est pas obligatoire. Cette chirurgie est prescrite lorsque leur pousse engendre des difficultés. L’éruption des dents de sagesse intervient généralement entre 18 et 25 ans, il est alors  conseillé d’envisager une extraction. Dans la plupart des cas, un chirurgien-dentiste sera à même d’opérer afin d’extraire la ou les dents récalcitrantes, mais il est possible de devoir faire appel à un spécialiste maxillo-facial dans les cas les plus complexes, ou dans l’éventualité d’une l’opération de sagesse après 50 ans.

La plupart du temps, les dents de sagesse poussent sans difficultés, mais dans certains cas, elles peuvent être la cause d’inflammations de la gencive, elles sont mal positionnées ou sont extraites en cas de caries. l'opération des dents de sagesse est en général un acte simple qui ne nécessite qu’une anesthésie locale.

Inflammation des gencives

Les dents de sagesse peuvent provoquer des douleurs, l’inflammation des gencives ou des infections qui peuvent affecter les dents voisines. Elles apparaissent lorsque la dent de sagesse n’est pas complètement sortie, ou ne serait pas sortie du tout. La dent de sagesse est alors incluse et appuyée sur sa voisine, le risque principal est le développement d’un kyste, ou d’endommager les racines des dents voisines.
Lorsque la dent est semi-incluse, elles sont difficiles d’accès et impossible à nettoyer correctement. Les bactéries et les débris alimentaires coincés dans les dents peuvent causer des problèmes, comme les caries.

Apparition de caries

Parfois, l'extraction des dents de sagesse est réalisée de façon préventive, afin de pallier l’apparition de problèmes fréquents comme les caries. En effet, les dents de sagesse sont les dernières molaires mandibulaires et peuvent être plus facilement délaissées lors de leur brossage.

Mauvais positionnement des dents

Dans certains cas, les dents de sagesse sont mal positionnées dès leur racine (incluses à l’os, enclavées ou horizontales). Elles peuvent provoquer des problèmes de santé bucco-dentaire comme des inflammations de la gencive, des kystes ou endommager les racines de la dent voisine. Si cette dernière est affectée, elle devra aussi être extraite.

Comment se déroule une opération des dents de sagesse ?

La durée d’intervention est déterminée par le chirurgien-dentiste. Elle peut varier selon le nombre de dents à extraire et leur positionnement. Le temps moyen envisagé pour l’extraction de 4 dents est de 2 heures.

L’opération des dents de sagesse est dans la majorité des cas effectuée sous anesthésie locale. Effectivement, l’extraction ne présente que très peu de risques. Toutefois, une anesthésie générale peut être envisagée à titre exceptionnel.

Une fois les gencives anesthésiées, le dentiste entame leur incision. Tout au long de l’intervention, le sang et les résidus gênants sont aspirés par un appareil dédié. Le dentiste dégage la zone pour mettre en avant les dents de sagesse puis procède à l’extraction. Lorsque celles-ci sont retirées, le chirurgien-dentiste referme les plaies en effectuant des points de suture.

  • S’ils sont résorbables, les fils utilisés se désagrègent d’eux-mêmes au bout de quelques semaines.
  • S’il s’agit de fils standards, une nouvelle opération doit avoir lieu afin de les retirer manuellement.

Avec l’anesthésie locale, vous ne ressentez pas de douleur durant l’extraction des dents de sagesse, bien que l’intervention puisse occasionner une certaine gêne. Lorsque l’ablation est terminée, vous pouvez vous levez sans difficulté.

Opération des dents de sagesse  : cicatrisation et préconisations

Le premier jour après l’extraction, il est déconseillé de vous brosser les dents. Pour entretenir votre hygiène buccale, vous pouvez  toutefois rincer l’intérieur de votre bouche avec de l’eau tiède et salée. Par la suite, faites attention durant les 3 semaines qui suivent à ne pas endommager vos gencives recousues lors de son brossage.

Comment cicatriser plus vite des dents de sagesse ?

Une fois les dents extraites, le chirurgien-dentiste peut accorder 1 à 3 jours de repos à son patient. De plus, il lui prescrit des antidouleurs pour accompagner sa rémission.

Plusieurs indications sont à prendre en compte après l’opération :

  • boire beaucoup d’eau : elle favorise la régénération des cellules et de ce fait, la cicatrisation ;
  • ne pas consommer d’alcool, de boisson chaude ou gazeuse ;
  • éviter le tabac pendant minimum une journée. Le tabagisme peut entraîner l’infection des zones opérées ;
  • prioriser les aliments liquides pendant 24 heures : soupes, compotes, yaourts, etc. Il faut éviter de mastiquer des produits bruts. En effet, ceux-ci peuvent endommager les points de suture, provoquer des saignements ou des infections ;
  • éviter les activités physiques et sportives pendant minimum 24 heures, voire une semaine.

Comment soulager la douleur après extraction des dents de sagesse ?

Ne vous inquiétez pas en cas de douleurs durant les premiers jours. Il est également possible d’avoir de légers saignements durant les 24 heures suivant l’opération, sans que cela n’ait de répercussion. Après une extraction des dents de sagesse, un gonflement des joues peut apparaître pendant quelque temps. Vous pouvez appliquer un sac de glace sur votre visage pour faire soulager votre visage. 

Dans de rares cas, et surtout si vous ne suivez pas les recommandations de votre chirurgien, la gencive peut être infectée. Il est alors nécessaire de prendre un nouveau rendez-vous auprès de votre spécialiste.

Tarif : coût et remboursement de l’opération des dents de sagesse

Si l’extraction des dents de sagesse est nécessaire, le tarif appliqué va dépendre du professionnel de santé consulté. Le praticien peut être un chirurgien-dentiste ou un chirurgien-dentiste spécialisé dans le traitement d’orthopédie dento-faciale (ODF). Toutefois, l’opération peut aussi se réaliser auprès d’un médecin-stomatologiste qui exerce en secteur 1 ou 2.

Le tarif de la consultation s’élève à 23 € pour un chirurgien-dentiste spécialisé en ODF ou non. Le médecin-stomatologiste de secteur 1 consulte à 28 €, quant à celui du secteur 2, il fixe librement ses honoraires. Au coût du rendez-vous s’ajoute le tarif d’intervention pour l’extraction d’une dent, soit 33,44 €. 

Remboursement du coût de l’opération des dents de sagesse par l’Assurance maladie

Vous serez remboursé à hauteur de 70 % par la sécurité sociale. Pour l'extraction d’une dent le tarif conventionnel est de 33,44 €, ce qui équivaut à remboursement de 23,40 €. Si le dentiste extrait les quatre dents de sagesse, le montant total sera de 133,6 €, votre prise en charge sera de 70*133,6= 93,2 €. Les 30 % restant sont à votre charge.

Comment la mutuelle prend en charge l’opération des dents de sagesse

Afin de couvrir les frais supplémentaires et non remboursés par la sécurité sociale, il est recommandé d’avoir une bonne mutuelle santé. Généralement la mutuelle vous rembourse les 30 % restants, et selon votre contrat elle peut prendre en charge les dépassements d’honoraires lors des consultations dentaires. Vous pouvez facilement choisir votre mutuelle santé sur notre comparateur LeChaSur.fr


Articles complémentaires :

Publié par Olivier Angelini, Le

Pourquoi effectuer un traitement endodontique ? Qu’en est-il du remboursement endodontie par la sécurité sociale ? Il est important de préserver au maximum ses dents naturelles. Si votre dentiste vous propose ce type de traitement, c’est que vous devez avoir une infection de la pulpe dentaire. Si l’inflammation ou l’infection de la pulpaire n’est pas […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

Comprendre comment fonctionne le remboursement des dépassements d’honoraires vous permettra de mieux choisir votre mutuelle santé. Médecin, chirurgien, gynécologue, de nombreux professionnels de santé appliquent des dépassements d’honoraires. Cela signifie que leurs tarifs sont supérieurs au tarif conventionnel, fixé par la Sécurité sociale. De plus, ces derniers ne sont pas remboursés par l’Assurance maladie. Quels […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

Vous souhaitez connaître le remboursement d’un bridge dentaire collé ? Est-il nécessaire d’avoir une mutuelle santé ? En France, la pose de bridges dentaires, de prothèse ou d’implants représente une dépense importante. Avec la mise en place de la réforme 100 % santé, depuis janvier 2020, vous pouvez bénéficier d’un reste à charge à zéro. Néanmoins, […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

L’orthodontie ne s’adresse pas seulement aux enfants. Les spécialistes interviennent de plus en plus chez les adultes. Les raisons peuvent être esthétiques afin d’obtenir un beau sourire, ou pour corriger un mauvais positionnement des dents qui peut entrainer des douleurs ou des problèmes de dictions. Seulement les traitements orthodontie sont souvent très chers et mal […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

Prothèses dentaires (couronne, bridges, etc.), appareils dentaires, consultations et dépassements d’honoraires, l’ensemble des soins dentaires sont très élevés en France, et les remboursements de l’Assurance maladie ne sont pas suffisants. Conséquence, les Français aux revenus les plus faibles renoncent à se rendre chez le dentiste, faute de budget. Pour combattre l’inégalité de santé en France […]

Lire l'article