Le Vaccin Pfizer-BioNTech bientôt Distribué en France ?
Comparez les complémentaires santé.
Devis simple en moins de
5 minutes
Plus de 400 combinaisons différentes
Épargnez jusqu'à 480 € par an.
Partagez cet article :

Le Vaccin Pfizer-BioNTech bientôt Distribué en France ?

Publié par Olivier Angelini, Le

Depuis le début de l’épidémie, les chercheurs et laboratoires du monde entier se mobilisent pour trouver des vaccins efficaces pour stopper la pandémie. Les vaccins contre le coronavirus Covid-19 suscitent de nombreuses inquiétudes chez les Français. Quel sera le vaccin pour la France ? Est-ce qu’il sera fiable ? Qui sera vacciné en priorité ? Et quand ? L'Agence européenne du médicament doit se réunir le 21 décembre prochain pour donner son feu vert ou non au vaccin Pfizer-BioNTech. LeChatSur.fr fait le point.

Quels vaccins pour la France ?

D’après les dernières informations, le vaccin de l’américain Pfizer et de l’allemand BioNTech sera bien le tout premier à être autorisé et disponible en France et en Europe. L’Agence européenne des médicaments (AEM) devrait se réunir le 21 décembre afin de se prononcer sur la question de l'autorisation.

La France souhaite obtenir plusieurs candidats vaccins. Des précommandes et des premières commandes de vaccins sont effectuées auprès des laboratoires les plus compétents. Ces derniers devront présenter des résultats cliniques et montrer leur capacité à produire à grande échelle.

La Direction générale de la santé (DGS) attend des preuves scientifiques et se focalise sur trois critères pour sélectionner les candidats vaccins :

  • les plus prometteurs scientifiquement ;
  • les plus avancés dans leurs études cliniques ;
  • et ceux dont les laboratoires sont prêts à se soumettre à une procédure d'autorisation de mise sur le marché des autorités européennes.

À savoir : L’Union européenne a déjà signé quatre contrats de pré-achat, avec les laboratoires Sanofi-GSK, Janssen/J&J, AstraZeneca et BioNTech-Pfizer.

Le vaccin Pfizer-BioNTech déjà testé au Royaume-Uni

Le 8 décembre dernier, le Royaume-Uni est le premier pays européen à avoir testé le vaccin Pfizer en lançant une campagne de vaccination. Les premiers résultats ont suscité des inquiétudes et mis en évidence des effets secondaires importants. Le directeur médical du service national de santé (NHS) pour l'Angleterre, a indiqué que deux personnes ont eu des réactions allergiques aux injections.

Les autorités sanitaires britanniques ont proclamé qu'il est désormais contre-indiqué pour "toute personne ayant un historique de réaction allergique importante à des vaccins, des médicaments ou de la nourriture (comme des réactions anaphylactiques ou ceux à qui il a été conseillé de porter un injecteur d'adrénaline)".

Le vaccin Pfizer-BioNTech à ARN est également autorisé dans six pays :

  • le Royaume-Uni ;
  • le Canada ;
  • Bahreïn ;
  • l'Arabie saoudite ;
  • Mexique ;
  • les Etats-Unis.

D’où vient le vaccin Pfizer-BioNTech

Les chercheurs et laboratoires de nombreux pays se sont lancés dans le développement et les tests cliniques pour trouver un vaccin contre le coronavirus-covid 19. Deux vaccins sont en tête avec des résultats qui semblent satisfaisants, ceux de Pfizer-BioNTech et de Moderna.

Le candidat vaccin Pfizer-BioNTech est le premier à être validé en Europe et il pourrait arriver très prochainement en France. Ce vaccin est à l’origine du laboratoire allemand BioNTech, spécialisée dans les thérapies individualisées contre le cancer et le laboratoire américain Pfizer. Afin d’optimiser leur capacité développement du vaccin, les deux laboratoires ont signé un accord de partenariat.

Un vaccin à ARN messager, une technique jamais utilisée

Le vaccin Pfizer-BioNTech est un vaccin à ARN messager. C’est une nouvelle technologie qui n’a encore jamais été commercialisée pour l’homme. La technique employée est différente des vaccins que nous connaissons habituellement, comme pour la grippe.

Concrètement, il y a les vaccins classiques et historiques qui contiennent des agents infectieux et les autres comme le vaccin Pfizer/BioNTech qui ne contient pas dagent infectieux :

  • Pour un virus comme la grippe, on injecte des fragments de virus inactivé ou des protéines afin de déclencher une réaction du système immunitaire. Cela entraine la fabrication d'anticorps spécifiques pour combattre le virus en cas d’infection.  
  • Avec un vaccin à ARN messager, on injecte donc un ARN messager. Une sorte de code qui permet à l'organisme de fabriquer lui-même une fraction inactive du virus et va entrainer une réaction du système immunitaire et la fabrication d'anticorps protecteurs.

Est-ce que le vaccin sera obligatoire en France ?

Le vaccination ne sera pas obligatoire. Le président Emmanuel Macron l'a précisé lors de son discours le 24 novembre dernier. L’objectif du gouvernement est de mettre en place une campagne de vaccination claire et transparente pour tous les Français.

Les préconisations de la Haute Autorité de Santé vont dans le même sens, puisque cette dernière a confirmé le 30 novembre qu'il n’était pas nécessaire, pour le moment, de rendre obligatoire la vaccination contre la Covid-19. Ces recommandations concernent aussi bien la population générale que les professionnels de santé.

Quand débuteront les premières campagnes de vaccination ?

Selon le Premier ministre Jean Castex, qui présentait la stratégie vaccinale du gouvernement devant l’Assemblée nationale le mercredi 16 décembre, les premières vaccinations contre le Covid-19 pourraient débuter fin décembre en France. Si l’agence européenne du médicament donne son accord le 21 décembre pour commercialiser le vaccin de Pfizer/BioNTech et Moderna, la vaccination devrait démarrer les jours suivants.

Qui sera vacciné en priorité ?

La campagne de vaccinations se fera en trois phases en fonction de l’avis de la HAS sur les conditions d’utilisation du vaccin. Les premières vaccinations devraient concerner les personnes présentes et travaillant dans les Ehpad, dès fin décembre. Il faudra compterde 6 à 8 semaines pour cette première phase.

Ensuite, les personnes prioritaires désignées par la HAS. Normalement, les personnes âgées de 50 à 80 ans, le personnel de santé de plus de 50 ans, et la population souffrant de pathologie chronique. Cette deuxième étape devrait intervenir aux alentours du mois de mars.

Puis progressivement, le reste de la population. Cette dernière phase de la stratégie de vaccination du gouvernement devrait commencer à la fin du printemps, selon Jean Castex.


Articles complémentaires :

Publié par Olivier Angelini, Le

Les contrats de mutuelle Madelin sont destinés aux travailleurs non salariés (TNS). Vous êtes commerçant, artisan ou freelance ? Vous exercez une activité libérale en tant qu’avocat, médecin ou infirmier ? Vous pouvez profiter du dispositif de la loi Madelin qui permet de compléter les remboursements de l’Assurance maladie et de déduire vos cotisations. Comment fonctionne la loi Madelin […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

Pourquoi souscrire une mutuelle jeune quand on a entre 18 et 25 ans ? Ce n’est pas parce que l’on est jeune que les problèmes de santé n’existent pas. Que vous soyez étudiant, jeune actif ou sans-emploi, être bien assuré est important en cas d’hospitalisation ou d’accident. Sans oublier les frais dentaires et les frais optiques […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

Vous envisagez de faire un test de dépistage du Covid-19 ? Vous ne savez pas quels sont les tests de dépistage du coronavirus ? Où faut-il se rendre pour le réaliser ? L’examen de référence pour se faire diagnostiquer est le RT-PCR dans le nez, mais Il existe plusieurs tests pour savoir si on est porteur du […]

Lire l'article

Publié par Olivier Angelini, Le

Quels sont les différents types de masques ? Est-ce que les masques de protection protègent du Covid-19 ? Est-il toujours obligatoire de les porter ? De nombreuses informations circulent sur les gestes barrières à adopter, et l’utilisation des masques, mais il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Sachez que le port du masque ne vous […]

Lire l'article